Les micronations ont leur microsommet

17/04/15 à 15:58 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Monde

Leur sommet a fait nettement moins de bruit que Davos. Ils étaient pourtant une douzaine de nations autoproclamées réunies pour le MicroCon 2015 organisé non loin de Disneyland. Plongée dans le monde fascinant des microétats.

Les micronations ont leur microsommet

© Capture d'écran

Il existerait près de 400 micronations, soit des états autoproclamés, mais non reconnus au niveau international, dans le monde. Si certaines existent depuis près de cent ans, ces "nations" ont gagné en nombre depuis l'avènement d'internet. Elles ont été créées en mode contestataire, pour encourager le tourisme ou juste pour rire. Beaucoup sont virtuelles ou dépassent rarement quelques kilomètres carrés. La plupart n'ont pas plus de dix habitants qui ne vivent même pas sur place. Mais qu'importe. Cela ne les empêche pas d'avoir monnaie, drapeau, passeport, étiquette et apparat. La plupart du temps ces micronations sont laissées en paix. Mais pas toujours. Lorsque Giorgio Rosa ouvre une plateforme au large de la côte italienne en 1968, baptisée la république de l'île de la Rose et dont il se déclare président, cela ne fait guère rire les autorités qui vont promptement dynamiter la plateforme et effacer la nouvelle république du globe.

La MicroCon 2015

Président, roi et duc étaient présents à Anaheim lors de la MicroCon 2015. Participaient, entre autres, Travis McHenry le grand-duc de l'Antarctique occidental, Jacob Felts le Grand Duc de Broslavia (qui vient d'annexer la planète Pluto), la reine Carolyne de Ladonia, le prince Paul Delprat de la principauté de Wy, Veselovsky le suprême dictateur de F.A.R.T (qui n'a que 16 ans) ou encore le roi George II de l'empire de l'Atlantium.

A l'origine de cet évènement d'envergure internationale, on retrouve Kevin Baugh, président de la République de Molossia.

Il a fondé sa république en 1977, alors qu'il était encore adolescent. En 1988, la Molossie prend de l'ampleur puisqu'il construit une voie ferrée et sa propre compagnie téléphonique. Ils ne sont pourtant que 5 habitants (lui, sa femme et ses enfants) et 27 citoyens sur un territoire qui comprend sa maison et son jardin.

D'autre micronations

L'Antarctique occidental (Grand Duchy of Westarctica)

Un territoire qui s'étend sur 620.00 miles en Alaska et qui compte tout de même 300 concitoyens, mais dont aucun ne vit sur place. Fondé en 2001, ce n'est pas qu'un pays vide. C'est aussi une ONG qui milite pour la protection des pingouins et la recherche des effets du réchauffement climatiques sur la calotte glacière de l'Antarctique.

Le royaume de Vikesland

Fondé en 2005, ce royaume a été fondé en 2005 par Christopher Barry Joseph Beyette. Un présentateur TV qui préfère désormais qu'on l'appelle roi Christopher I. Fasciné par le phénomène des micronations, il aimerait faire de son aventure un documentaire selon The Daily Mail.

La république royale de Ladonia

Cette micronation se trouve en Suède et est le fruit d'un long combat juridique autour d'une gigantesque oeuvre d'art en bois flottant de 70 tonnes de l'artiste Lars Vik. Lorsque des vandales y boutent le feu, l'artiste la reconstruit. En 1996, des fans de l'ouvrage déclarent que l'ilot est une nation indépendante. Ils sont 17.000 citoyens aujourd'hui. La reine Carolyn I a été couronnée en 2011.

Une liste non exhaustive peut être trouvée ici. Et voici un top 25 en vidéo et en anglais:

En savoir plus sur:

Nos partenaires