Les dix nouvelles les plus bizarres de 2015 (vidéos)

28/12/15 à 14:09 - Mise à jour à 14:31

Source: Knack

En 2015, les nouvelles étaient souvent moroses, mais certaines étaient tellement idiotes qu'on pouvait presque en rire.

Les dix nouvelles les plus bizarres de 2015 (vidéos)

Jean-Claude Juncker et François Hollande © REUTERS

1. La boule de neige au Congrès

Pour prouver que le réchauffement de la planète n'est pas si dramatique, le sénateur américain républicain James Inhofe n'a rien trouvé de mieux que d'apporter une boule de neige au Congrès.

"On nous répète à l'envi que 2014 était l'année la plus chaude jamais enregistrée. Savez-vous ce que c'est ?" a demandé Inhofe en brandissant une boule de neige avant de la lancer vers un spectateur. "C'est très froid" a-t-il déclaré avec dédain.

2. Un Segway renverse l'homme le plus rapide du monde

Tout le Nid d'Oiseau de Pékin ainsi que tous les fans de sports scotchés devant leur télévision ont retenu leur souffle lorsqu'un cameraman juché sur un Segway a renversé Usain Bolt, tout juste sacré champion du monde du 200 mètres.

La vidéo de la chute du coureur jamaïcain, heureusement indemne, compte plus de trois millions de vues sur YouTube.

3. Juncker 'en mode WTF'

En mai, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, semblait très heureux d'accueillir les dirigeants européens à Riga en Lettonie. Il n'a pas hésité à taper ses collègues sur la poitrine, les épaules et parfois le visage. Il a même embrassé le premier ministre belge Charles Michel sur le crâne. Le "Petit Journal" a réalisé une compilation de tous les gestes pas très diplomatiques de Juncker : "Il se fout du protocole".

4. "Je ne savais pas que ce lion était aussi populaire"

Si le dentiste américain Walter Palmer a exprimé ses regrets après avoir tué un lion lors d'une chasse au Zimbabwe, il est clair qu'il ne comprenait pas vraiment pourquoi son geste avait suscité tant de colère. Sa réaction en témoigne : "Je ne savais pas que ce lion était aussi populaire".

Palmer a abattu Cecil, un lion de 13 ans, qui faisait l'objet d'un projet de recherches universitaires.

5. "Je ne savais pas que c'étaient des terroristes"

La réaction du propriétaire de l'appartement de Saint-Denis où a eu lieu une importante intervention la police dans le cadre des attentats de Paris est également étrange. Tel un adolescent pris en faute, il a raconté devant les caméras qu'il avait hébergé deux personnes parce qu'"on lui avait demandé une faveur".

"Je ne savais pas que c'étaient des terroristes. Pensez-vous que je les aurais hébergés si j'avais su ?" L'homme a notamment abrité Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé du massacre perpétré à Paris.

6. Un article satirique n'est pas une preuve

Ne pas savoir que The Onion est un site satirique, c'est possible. Mais Jack Warner, l'ancien vice-président de la FIFA, aurait dû se méfier de l'article stipulant que la FIFA avait décidé d'organiser un championnat du monde en été 2015 - un an après le Brésil donc - aux États-Unis pour apaiser Washington. Malheureusement pour lui, il va utiliser cet article de The Onion pour de se défendre lorsqu'il est poursuivi pour corruption. "Si la FIFA est si mauvaise, pourquoi les États-Unis veulent-ils organiser la Coupe du Monde de la FIFA ?" a-t-il demandé, l'article à la main. Une bévue douloureuse. À voir à partir de 4:30.

7. Al-Qaïda ou Star Wars?

La chaîne publique espagnole TVE a commis une autre bévue de taille. Lors d'un exposé sur les groupes terroristes Al-Qaïda et l'État islamique, l'écran derrière le journaliste Jota Abril n'affichait pas le logo d'Al-Qaïda, mais celui de l'alliance de rebelles de la saga Star Wars. Ceci est probablement la conséquence d'une recherche trop superficielle sur Google. Abril s'est excusé sur Twitter.

8. La chemise arrachée

Après l'annonce de la suppression de 2 900 postes chez Air France, plusieurs employés ont agressé deux directeurs qui se sont retrouvés sans chemise. Par crainte d'un lynchage, les directeurs ont été évacués par le personnel de sécurité. Des images hallucinantes qui ont fait le tour du monde.

9. Une journaliste fait tomber un réfugié

En reportage à Roszke, la journaliste hongroise Petra Laszlo n'a pas hésité à faire un croche-pied à un réfugié avec un enfant dans les bras. Elle a également distribué des coups de pied. Son comportement lui a valu d'être licenciée.

10. Quatre zèbres sur la route

Le 17 avril, les habitants de Vilvorde ont eu la surprise de voir quatre zèbres galoper sur un trottoir. Échappés d'un ranch de Koningslo, les animaux ont été capturés assez rapidement par la police et les pompiers.

À Tbilissi en Géorgie, ce ne sont pas des zèbres, mais des tigres, des ours, des lions et des hippopotames qui se sont échappés d'un zoo partiellement dévasté par de fortes intempéries.

Nos partenaires