Le selfie tue plus que le requin

22/09/15 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Depuis le début de l'année, douze personnes seraient mortes suite à un selfie. Les requins n'ont, eux, fait que 8 victimes. Ou quand le trip à l'égo tue plus que des mâchoires aiguisées.

Le selfie tue plus que le requin

© Istock

Depuis le début de cette année, 12 personnes seraient mortes en se prenant en portrait selon le site Mashable. Quatre d'entre elles sont mortes suite à une chute. Comme ce couple polonais ou cette jeune fille en Amérique du Sud, tous les trois tombés d'une falaise. La deuxième cause fatale pour les amateurs d'autoportrait est le train. Soit par ce que la personne se trouvait à son bord ou par ce qu'elle a été percutée par ce dernier.

Devant la nonchalance de certains, de nombreux sites touristiques réagissent. Certains interdissent déjà les sticks à selfie quand d'autres, comme un parc dans le Colorado, ferme carrément ses portes puisque trop de gens s'immortalisaient au côté d'un ours.

En Russie, le ministère de l'Intérieur s'est même fendu d'une brochure et d'une campagne de prévention "anti-selfie".

Ces efforts semblent néanmoins vains puisque le selfie continue à faire des victimes. Le dernier accident mortel imputable à un selfie remonte au 18 septembre lorsqu'une touriste japonaise est morte en tombant dans les escaliers du Taj Mahal en Inde.

À titre de comparaison, et malgré une certaine psychose ambiante, seules 8 personnes sont mortes suite à une attaque de requin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires