Le logo de son entreprise tatoué sur le corps ( vidéo)

02/05/13 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Le Vif

Un patron new-yorkais a promis une forte augmentation à tous ses salariés qui se feraient tatouer le logo de leur entreprise sur le corps. Quarante d'entre eux se sont empressés de le faire.

Le logo de son entreprise tatoué sur le corps ( vidéo)

© Capture d'écran

Que l'on se rassure tout de suite, ils ne sont "que" 5% à avoir accepté. Mais quand même... Quarante employés sur les quelque 750 que compte la société d'immobilier new-yorkaise Rapid Realty ont décidé de se faire tatouer sur le corps le logo de leur entreprise.

Leur patron, le fondateur et directeur de Rapid Realty, Anthony Lolli, a en effet décidé d'offrir 15% de hausse de salaire à tous ceux qui accepteraient de marquer ainsi, de façon indélébile, leur attachement à l'entreprise. Un salarié qui en avait pris l'initiative de lui-même lui a donné l'idée.

Emplacement et taille au choix

Dans sa grande mansuétude, le patron inspiré n'a imposé aucune restriction concernant la taille ou l'emplacement du logo. Certains salariés ont opté pour une version discrète du tatouage, caché à la cheville ou derrière l'oreille. Les plus zélés l'exposent au contraire sur la main ou l'avant-bras, explique la chaîne de télévision CBS, qui a révélé l'affaire (voir la vidéo ci-dessous). Certains tatouages ont coûté jusqu'à 300 dollars, mais l'entreprise prend en charge tous les frais, au grand bonheur du salon de tatouage Ink Stop Tattoo qui a vu défiler les quarante salariés ces dernières semaines.

"Ma femme était un peu inquiète au début, mais je lui ai dit que c'était le meilleur moyen de montrer son engagement" à l'entreprise, confie à CBS un salarié embauché depuis seulement un mois. D'autres n'y vont pas par quatre chemins: "Ma motivation? L'argent", assure une autre employée nouvellement tatouée. "Pourquoi jeter l'argent par les fenêtres alors que je peux passer de 25 000 à 40 000 dollars pour la même quantité de travail?" interroge naïvement une collègue.

Visiblement très satisfait de toutes ces preuves de loyauté, le patron Anthony Lolli a déclaré qu'il envisageait lui aussi de se faire tatouer. Mais ne l'a toujours pas fait...

Nos partenaires