Le fabuleux destin de la peluche retrouvée grâce à Twitter et Facebook

16/12/13 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

Une peluche égarée dans une gare londonienne a été rendue à sa propriétaire après la mobilisation des internautes.

Le fabuleux destin de la peluche retrouvée grâce à Twitter et Facebook

© Twitter

Tout est bien qui finit bien. La Toile s'est mobilisée pendant deux jours pour retrouver le propriétaire d'un ours en peluche perdu à la gare King's Cross de Londres. Vendredi dernier, le doudou est retrouvé par une certaine Lauren Bishop Vranch. Cette dernière, émue par la triste mine de l'ours, n'a pas pu le déposer au service des objets trouvés, fermé durant le week-end.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, le doudou laissé à son triste sort. Mais Lauren est déterminée à retrouver le propriétaire. Pour ce faire, elle poste un avis de recherche sur Twitter.

Found this well loved little dude on an East Coast train at Kings Cross - let's find the owner, Twitter! pic.twitter.com/nKB5CMkApM

-- Lauren Bishop Vranch (@laurenannbishop) 13 Décembre 2013

Sans nouvelles du propriétaire, Lauren poursuit ses pérégrinations avec l'ourson, notamment dans un pub.

La jeune femme publie alors régulièrement des photos de l'ourson, ce qui n'est pas sans rappeler Le fabuleux destin d'Amélie Poulain. Le doudou en profite d'ailleurs pour se cultiver, comme au théâtre. Mais ce dernier continue de penser, l'air triste, à son foyer.

Pendant ce temps, les internautes relaient l'information et diffusent la photo de l'ourson. Le site "Lost Teddy Bear", spécialiste de ce genre d'affaire diffuse la photo, croyant qu'il s'agit d'un "jouet pour chien"

Grâce à l'activisme des internautes, le propriétaire est finalement retrouvé. Il s'agit d'une petite fille, Phoebe, qui voyageait avec ses parents. Depuis la perte de son doudou, Phoebe "n'arrêtait pas de pleurer", selon sa famille. Cette heureuse conclusion aura également permis de mettre un nom sur cet ourson: Roar (rugissement en anglais). En espérant que cette jolie histoire n'ait pas été inventée juste pour Noël...

Nos partenaires