L'exploit fou du funambule Nik Wallenda: relier deux gratte-ciel les yeux bandés (vidéo)

03/11/14 à 12:27 - Mise à jour à 14:12

L'Américain cascadeur Nik Wallenda a battu en une seule fois deux records du monde en réussissant l'exploit de parcourir, sans harnais de sécurité et les yeux bandés, une distance de 150 mètres sur un câble de fer tiré à plus de 180 mètres de haut entre deux gratte-ciel emblématiques de Chicago.

L'exploit fou du funambule Nik Wallenda: relier deux gratte-ciel les yeux bandés (vidéo)

© DR

L'événement de deux heures a été diffusé en direct sur Discovery Channel (avec toutefois un délai de dix secondes dans l'éventualité d'un accident), Nick Wallenda y a brisé deux records mondiaux dans deux événements distincts : le premier pour avoir traversé sur le plus haut câble entre deux édifices de Chicago et le deuxième pour avoir fait le tout les yeux bandés.

Le funambule est d'abord parti du 50e étage de la tour ouest de la "Marina Tower" (179 mètres) pour rejoindre le Leo Brunett Building (205 mètres). Il a réussi la première étape de son challenge aérien en quelque 6m50 laissant tomber son balancier à la toute fin, avant d'aller prendre sa femme et ses enfants dans ses bras. Pour la seconde partie de son défi, Wallenda devait traverser les deux tours de la marina les yeux bandés, défi qu'il a réussi sans difficulté.

Nick Wallenda a franchi la première étape de son parcours en sept minutes environ, et le second, en un peu plus d'une minute, en dépit de rafales de vent. "Il s'agit de me dépasser pour devenir meilleur dans ce que j'entreprends, et d'inciter d'autres personnes à vouloir améliorer leurs performances" a déclaré Wallenda à la Discovery Channel, qui a diffusé l'événement dans plus de 220 pays.

En tout, il aura passé 8 minutes sur le câble sans harnais ni filet de sécurité. Le cascadeur avait même prévu de réaliser un selfie dans les airs mais a dû y renoncer à cause du vent qui soufflait assez fort dans la ville américaine surnommée "the windy city". Des dizaines de personnes ont suivi son exploit aux balcons et en bas des tours.

En juin 2013, Nik Wallenda, âgé de 35 ans, avait déjà réussi une traversée sans filet du Grand Canyon, sur un fil tendu à 450 mètres de hauteur, aussi sans protection, un an après avoir franchi les chutes du Niagara.

Nos partenaires