Eugene M. Shoemaker est toujours le seul homme à être enterré... sur la Lune

13/11/17 à 13:55 - Mise à jour à 15:48

Source: Slate

Plusieurs entrepreneurs américains ont pourtant l'idée d'envoyer de la compagnie au planétologue et découvreur de la comète Shoemaker-Levy, décédé dans un accident de la route en 1997.

Eugene M. Shoemaker est toujours le seul homme à être enterré... sur la Lune

© NASA/Public Domain

Bien que des dizaines de personnes aient foulé le sol lunaire, il n'existe actuellement qu'un seul être humain enterré sur l'unique satellite de la Terre. Eugene M. Shoemaker n'évoquera probablement pas grand-chose dans votre esprit, même si les amateurs d'astronomie connaissent certainement Shoemaker-Levy 9, la comète qui porte son nom.

Découverte en 1994 par le scientifique américain et sa femme Carolyn, aux côtés de leur collègue québécois David Lévy, la comète se disloque à l'approche de Jupiter, avant de rentrer en collision avec elle. Il y a un peu plus de vingt ans, cette découverte était remarquable, car c'était la première fois que des Terriens ont pu observer une collision planétaire.

Preuve de l'engouement à l'époque : une petite ville du Wyoming aux Etats-Unis, Green River, avait même décidé de transformer une de ses pistes d'atterrissage en "aéroport galactique", en vue d'accueillir d'éventuels aliens jupitériens. Authentique.

Un scientifique de renommée qui voit son rêve s'exaucer

L'astronomie actuelle doit beaucoup aux travaux de Shoemaker. Le scientifique américain est un des fondateurs de la planétologie et spécialiste des cratères, et a participé aux projets Apollo en formant les astronautes aux spécificités du sol lunaire.

Eugene Shoemaker meurt tragiquement dans un accident de voiture en 1997, à l'âge de 69 ans. Mais l'apport du planétologue à la science restera considérable, et en plus de l'héritage théorique qu'il a laissé, il reste actuellement la seule personne dont les cendres ont été déversées sur la Lune. Un privilège. Le scientifique avait toujours rêvé d'être astronaute, un voeu qui ne se sera jamais réalisé, en raison d'inaptitudes médicales.

La NASA décide à la suite de son décès de lui rendre un bel hommage en faisant voyager son urne funéraire jusqu'à la Lune, par l'intermédiaire de l'entreprise américaine Celestis. L'homme devient le seul être humain à être enterré ailleurs que sur la Terre le 31 juillet 1999, lorsque la capsule contenant ses cendres est lâchée sur la surface du satellite.

Charles Chafer, le président et fondateur de Celestis, pense que Shoemaker ne sera plus seul très longtemps, comme il l'explique au site Atlas Obscura : "Je pense que nous entrons dans une période d'abondance en termes d'accès commercial à l'espace". Actuellement, l'obstacle le plus important à "l'enterrement spatial" reste de trouver une fusée qui puisse transporter ne fut-ce qu'une petite quantité de cendres, mais l'émergence de projets indépendants comme SpaceX d'Elon Musk ou Blue Origin de Jeff Bezos, ouvre le champ des opportunités. Shoemaker pourrait donc rapidement avoir de la compagnie.

Nos partenaires