Di Rupo fait un lapsus à Liège

04/08/14 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

Le Premier ministre Elio Di Rupo a admis lundi avoir commis un "lapsus" en souhaitant en matinée la bienvenue "à Mons" aux dirigeants étrangers venus commémorer à Liège le centenaire du début de la guerre 1914-1918.

Di Rupo fait un lapsus à Liège

© Image Globe

"Votre présence, ici à Mons, est un signe de respecter pour toutes les victimes de tous les pays impliqués dans la Première Guerre mondiale", avait-il affirmé en anglais à l'entame de son discours devant un parterre de représentants rassemblés au mémorial interallié de Cointe, symbole de la reconnaissance des alliés à la ville de Liège pour sa résistance en août 1914.

Interrogé dans l'après-midi par quelques journalistes, M. Di Rupo a reconnu avoir commis un "lapsus", expliquant n'avoir que "très peu" dormi au cours de la nuit précédente et n'avoir pas lu ses notes.

"J'ai dit +welcome in Mons+ au lieu de dire +welcome in Liège+. Mais ce soir ce sera +welcome in Mons+", la ville dont il est bourgmestre et qui accueillera en soirée à son tour des représentants de plus de 80 pays.

"Parfois cela se produit", a encore dit M. Di Rupo, en néerlandais cette fois.

Des dirigeants européens doivent se recueillir en soirée dans le petit cimetière militaire de Saint-Symphorien, près de Mons - une ville où tombèrent les premier et dernier soldats britanniques décédés durant le conflit, en août 1914 et le 11 novembre 1918 - et propriété de la couronne britannique.

Le couple princier Kate et William y représentera la reine Elizabeth II, tout comme à Liège en matinée. Mais ils y retrouveront le Premier ministre David Cameron et le prince Harry.

En savoir plus sur:

Nos partenaires