Deux religieuses prennent la poudre d'escampette

26/07/10 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Le Vif

Deux religieuses octogénaires françaises se sont mises "à l'abri" après avoir refusé d'obéir à leur supérieure qui leur demandait de rejoindre une maison pour soeurs âgées en Ardèche, a-t-on appris auprès de leurs familles.

Deux religieuses prennent la poudre d'escampette

© Thinkstock

Soeur Saint-Denis, 81 ans, et soeur Marie-Danièle, 86 ans, ont quitté la villa de l'Eau-vive le 12 juillet, alors que des membres de la congrégation étaient venus les aider à faire leurs bagages.

"Quand les soeurs sont arrivées, elles ont "pris le maquis". Elles se sont mises à l'abri chez des amis", raconte une nièce de soeur Marie-Danièle. Les deux soeurs étaient les dernières représentantes, avec leur supérieure, Soeur Maurice-Marie, âgée de 89 ans, de la petite communauté de Saint-Joseph implantée à Roquebrune depuis les années 1960.

Soeur Maurice-Marie, qui refusait elle aussi de partir, est actuellement alitée au centre hospitalier de Menton, s'étant entre-temps cassé une jambe, selon son neveu.

Les trois religieuses et leurs proches reprochent à la supérieure générale de l'Institut des soeurs de Saint-Joseph, Odile Gaillard, d'avoir inutilement précipité leur départ d'une région où elles ont de profondes attaches. La supérieure générale justifie le départ en retraite des soeurs en soulignant leur grand âge et leur état de santé.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires