Des trottoirs pour produire l'énergie des villes ?

12/04/11 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Le Vif

Dans le cadre de la semaine européenne de l'énergie durable, la ministre bruxelloise de l'Energie et de l'Environnement Evelyne Huytebroeck a testé, place du Luxembourg, dans le quartier européen de Bruxelles, un trottoir producteur d'énergie. Séduite par l'initiative, elle compte sensibiliser ses collègues pour installer un projet similaire à Bruxelles.

Des trottoirs pour produire l'énergie des villes ?

© Belga - JOHANNA GERON

La Ville de Toulouse a installé il y a une semaine une vingtaine de dalles productrices d'énergie alimentant des réverbères. La portion de trottoir expérimental se situe dans le centre-ville, à la sortie d'un métro, où passent quotidiennement 10.000 personnes. L'énergie produite en journée par les passants est stockée pour être restituée la nuit. En théorie, l'installation devrait assurer l'éclairage du trottoir durant trois à quatre heures, selon le maire-adjoint de Toulouse, responsable de l'éclairage public, Alexandre Marciel. Chaque dalle coûte 1.000 euros.

L'installation testée par la ministre bruxelloise est, elle, équipée en outre de panneaux solaires latéraux destinés à augmenter la durée de l'éclairage.

Les dalles productrices d'énergie à Toulouse sont sobres et intégrées au trottoir. Le maire-adjoint de Toulouse se réjouit que les passants ne ressentent pas de changement en foulant les nouvelles dalles de béton.

La ministre Evelyne Huytebroeck envisage plutôt de faire de ce projet un outil pédagogique visible dans le quartier européen. "Au delà de l'aspect symbolique, on voit que dans l'énergie renouvelable, on retrouve aussi l'énergie humaine. Il s'agit d'un projet expérimental qui mérite d'être soutenu et évalué sur une plus grande superficie et à plus long terme", a-t-elle déclaré.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires