Des tests ADN pour identifier les auteurs de... déjections canines

18/08/15 à 07:52 - Mise à jour à 07:52

Source: Belga

La ville de Tarragone, dans le nord-est de l'Espagne, a annoncé lundi qu'elle voulait effectuer des tests ADN sur les crottes de chien afin de traquer les propriétaires qui ne ramasseraient pas les excréments de leur fidèle compagnon.

Des tests ADN pour identifier les auteurs de... déjections canines

© iStock Photos

La mairie, qui recense quelque 2.800 canidés, doit travailler avec une université locale pour mettre au point une base de données ADN des chiens, qui pourrait être utilisée pour identifier les propriétaires manquant à leur devoir, a indiqué sur la radio Cadena Ser la conseillère municipale chargée des espaces publics, Ivana Martinez.

Une crotte retrouvée dans la rue ou dans un parc pourrait ainsi permettre de remonter la trace de son auteur - et donc de son propriétaire - et d'infliger une amende à ce dernier, a ajouté Mme Martinez.

"A l'heure actuelle, si la police n'est pas sur place au bon moment, il est très difficile de savoir qui transgresse les règles", a-t-elle souligné.

Les propriétaires indélicats ainsi démasqués devraient, en plus de l'amende, s'acquitter des frais engagés pour effectuer le test ADN.

La ville, en bord de mer et qui compte 135.000 habitants, souhaite que cette base de données soit lancée "dès que possible", a ajouté Mme Martinez, sans toutefois avancer de date.

En savoir plus sur:

Nos partenaires