Des pigeons belges dopés à la cocaïne

24/10/13 à 07:25 - Mise à jour à 07:25

Source: Le Vif

Un laboratoire sud-africain a détecté six pigeons de compétition belges dopés lors du contrôle d'une vingtaine d'échantillons. L'une des drogues utilisées était de la cocaïne, écrivent Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen jeudi.

Des pigeons belges dopés à la cocaïne

© Thinkstock

Après une visite de travail au laboratoire sud-africain "The National Horseracing Authority of Southern Africa", la Fédération Colombophile belge a décidé d'y envoyer une vingtaine d'échantillons pour un contrôle.

Le président de la Fédération, Stefaan Van Bockstaele, et le vice-président en charge des affaires sportives, Dirk Schreel, sont tombés des nues lorsqu'ils ont reçu les résultats. Sur les 20 échantillons, six se sont révélés positifs à six produits interdits différents. Outre la cocaïne, le laboratoire a également retrouvé du Mobistix, un anti-douleur et anti-fièvre destiné aux humains.

Les mêmes échantillons avaient également été analysés par un laboratoire belge mais l'université de Gand n'y avait rien découvert de suspect. La procédure habituelle lors d'un contrôle anti-dopage prévoit la prise de deux échantillons: le premier est analysé par l'instance reconnue à Gand, le second étant utilisé éventuellement en cas de contre-expertise.

Si tout se déroule comme prévu, une nouvelle loi anti-dopage entrera en vigueur d'ici le lancement de la nouvelle saison sportive 2014 pour les colombophiles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires