Des litres de carburant "offerts" dans une station-service de Nivelles

02/05/13 à 17:09 - Mise à jour à 17:09

Source: Le Vif

C'est une aubaine qui aura vite été diffusée cette après-midi à Nivelles : des dizaines d'automobilistes ont pu effectuer gratuitement leur plein de carburant suite à un problème technique survenu à la station-service Dats 24. En cause: un client qui aurait mal raccroché le pistolet après avoir fait lui-même le plein.

Des litres de carburant "offerts" dans une station-service de Nivelles

© Image Globe

Une affluence inhabituelle a été constatée mercredi en début d'après-midi sur le site de la station-service Dats 24, située sur le parking du magasin Colruyt de Nivelles. Et pour cause, les automobilistes débitaient du carburant...gratuitement ! Une sacrée aubaine en ces temps de hausse du prix de l'essence. L'information a rapidement circulé, incitant d'autres conducteurs à se précipiter vers la station de la rue de Bruxelles. Un citoyen a néanmoins alerté les policiers qui ont brisé la vitre d'urgence, mettant fin au défilé.

Interrogé sur cette situation insolite, un porte-parole de l'entreprise estime qu'un client a mal raccroché le pistolet avant que le suivant puisse se servir sans payer. Ce dernier minimise toutefois l'importance de la quantité de carburant, ce ne serait donc pas des "milliers" de litres qui auraient été "offerts" mais une centaine seulement. "Nous n'avons pas encore de chiffres, mais je pense que cela ne doit pas représenter plus d'une centaine de litres de carburant, à une seule pompe à carburant. Il s'agit manifestement d'un client qui a mal raccroché son pistolet après avoir effectué le plein, permettant aux suivants de se servir sans payer", explique Herman Loncin, responsable du service technique chez Dats 24.

Selon le porte-parole de l'entreprise, il ne s'agit pas là d'une situation isolée. "Sur les 90 stations implantées dans le pays, nous constatons chaque année entre 600 et 800 faits similaires. Un client raccroche mal son pistolet, et le suivant se sert sur son compte", conclut-il.

Nos partenaires