Des Legos s'échouent sur les plages de Cornouailles depuis 17 ans

22/07/14 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Le Vif

Le 13 février 1997, à une vingtaine de miles des côtes du sud-ouest de la Grande-Bretagne, le cargo "Tokio Express", en partance de New York, a été frappé par une vague immense, faisant tomber une soixantaine de conteneurs à l'eau. Dans l'un d'eux : près de cinq millions de pièces de Lego qui dérivent toujours, pour le plus grand plaisir des promeneurs.

Des Legos s'échouent sur les plages de Cornouailles depuis 17 ans

© Belga

D'après la BBC, ils seraient encore nombreux, dix-sept ans plus tard, à retrouver des pieuvres en plastique et des mini-bouées de sauvetage, à marée basse sur les plages de Cornouailles ; car la plupart des pièces ont un rapport avec l'univers marin.

Si le "phénomène" continue d'amuser les enfants de la plage de Newquay, un certain nombre d'adultes se sont également pris au jeu, à commencer par l'écrivain Tracey Williams. Cette dernière a même créé une page Facebook afin d'échanger ses trouvailles. Elle aurait ainsi reçu bon nombre de messages, dont un mentionnant des "palmes" retrouvées... en Australie.

Marqueurs de courants

Mais pas de quoi étonner l'océanographe américain Curtis Ebbesmeyer, puisque ces pièces pourraient avoir parcouru près de 100.000 kilomètres en raison des courants de l'Atlantique et se "retrouver sur n'importe quelle plage du monde".

Ainsi ce scientifique compte sur ces Legos - l'"exemple parfait" -- pour mieux comprendre les déplacements d'eau de mer. "Étudier les courants c'est comme étudier des fantômes, on ne peut pas les voir. On peut seulement voir d'où les épaves sont parties et où elles échouent", avoue-t-il.

Toutefois, ce qui ressemble de loin à une belle d'histoire pourrait avoir de graves répercussions sur la faune, selon Curtis Ebbesmeyer : les plastiques flottants pouvant être ingurgités et causer la mort de poissons et d'oiseaux par asphyxie.

En 1992, pareil incident s'était produit aux États-Unis avec un cargo transportant des produits Nike, rappelle Slate. Des baskets avaient été découvertes à Hawaï et en Alaska.

En savoir plus sur:

Nos partenaires