Comment Lénine est gardé "vivant" pour 174 000 euros

15/04/16 à 15:57 - Mise à jour à 16:41

Source: Bbc

Treize millions de roubles, soit environ 174.000 euros. C'est le montant nécessaire cette année pour conserver le corps embaumé de Vladimir Lénine, 92 ans après sa mort, a annoncé le gouvernement russe.

Comment Lénine est gardé "vivant" pour 174 000 euros

Le corps embaumé de Lénine. © REUTERS

174 000 euros, c'est la somme importante qui devra être allouée en 2016 au travail de conservation du corps de l'ex-leader soviétique russe afin de le garder en bon état. L'information a été dénichée par la BBC sur un site officiel du gouvernement russe. Le média explique que l'État va dépenser cette somme cette année pour maintenir le corps de Lénine dans un "aspect similaire à celui qu'il avait de son vivant".

L'agence gouvernementale qui gère ce budget a annoncé qu'un fournisseur de "travail biomédical dédié à la conservation de l'image de Vladimir Lénine" avait été embauché, mais n'a pas précisé quelle était l'équipe en question. La presse russe n'a pas non plus indiqué si le coût d'entretien était aussi élevé chaque année.

Quand Lénine est mort en 1924, la plupart des Soviétiques étaient contre l'idée de conserver son corps. Certains désiraient l'enterrer dans une tombe enfouie sous la Place Rouge de Moscou. L'hiver glacial avait alors permis de garder la dépouille en très bon état jusqu'à deux mois après son décès. Cela donna l'idée de le conserver pendant une plus longue période. Depuis, il est toujours visible dans un cercueil en verre dans le mausolée de la Place Rouge.

A l'époque, le corps de l'ex-leader soviétique a été remis entre les mains de six anatomistes, biochimistes et chirurgiens, aussi connus sous le nom de "Mausoleum Team" relate De Morgen. Le travail de "réparations" cosmétiques et plus profondes du corps embaumé a été perpétué au fil des ans. Ces experts se sont aussi occupés du corps d'autres chefs d'Etat tels que celui du leader vietnamien Ho Chi Minh, dont le corps embaumé repose toujours dans son mausolée à Hanoï. Ou encore, les corps des Nord-Coréens Kim il-Sung et Kim Jong-Il. Les dépouilles de ces derniers sont envoyées à Moscou chaque année pour leur "entretien" qui dure généralement deux mois.

Bain de jouvence

La conservation du corps de Lénine demande beaucoup de patience et de manipulations. Son visage et ses mains doivent être plongés deux fois par semaine dans une substance toxique composée d'acide acétique coupé à la vodka afin d'empêcher que sa peau ne se décolore et ne se fripe, explique De Morgen. Les endroits marqués par l'humidité sont traités au désinfectant. Par ailleurs, tous les deux ans environ, le corps est immergé pendant un mois dans un bain de jouvence contenant de l'alcool, de la glycérine et de l'acétate de potassium pour éviter sa putréfaction.

Le processus de momification, inventé par les Égyptiens, avait comme but de conserver au mieux les corps au naturel. Avec la nouvelle manière d'embaumer les défunts, des morceaux du corps ou de la peau sont remplacés ci et là par des éléments en plastique ou d'un autre matériau.

En 2015, le magazine Scientific American expliquait, par exemple, que les cils, la barbichette et la moustache du fondateur de l'Union soviétique avaient dû être remplacés et qu'une peau artificielle avait été substituée à la peau d'origine. Les cheveux de Lénine ont aussi été remplacés par une perruque.

En Russie, de plus en plus de voix s'élèvent pour que Lénine soit enterré afin d'épargner l'argent dédié à la conservation de sa dépouille. Un sondage récent réalisé auprès de 800 Russes révèle que 62% d'entre eux sont pour un enterrement digne de ce nom dédié à l'ancien révolutionnaire. Mais l'idée est vivement critiquée par le Kremlin. Lénine, lui-même, avait une tout autre idée de l'endroit où il désirait reposer: il avait émis le souhait d'être enterré à côté de la tombe de sa mère à Saint-Pétersbourg.

En savoir plus sur:

Nos partenaires