Cette statue en or de Buddha recèle un incroyable secret

27/02/15 à 20:26 - Mise à jour à 21:21

Source: Le Vif/l'express

Une statue en or d'un Buddha volé dans un temple chinois et retrouvée sur un marché des Pays-Bas a révélé un incroyable secret: un moine momifié de plus de 1000 ans se trouvait à l'intérieur.

Cette statue en or de Buddha recèle un incroyable secret

© screenshot/CNN

Des chercheurs ont découvert la momie, cachée à l'intérieur de la statue quand un acheteur privé l'a amenée au musée Drents aux Pays-Bas afin de la restaurer, révèle CNN.

Par après, une équipe de scientifiques et de chercheurs ont réalisé un CT scan - soit des images approfondies en trois dimensions aux rayons x-Ray - du Buddha l'année dernière et ont découvert que les organes du moine manquaient. "Nous pensions qu'il s'agissait de tissus des poumons, mais à la place, nous avons trouvé de petits bouts de papier remplis de caractères chinois ", déclare Vincent van Vilsteren, curateur du musée.

Cette statue en or de Buddha recèle un incroyable secret

© screenshot/CNN

La momie a été retrouvée assise empaquetée dans des vêtements recouverts d'inscriptions chinoises, qui ont pu révéler son identité. Il s'agit d'un moine bouddhiste nommé Liuquan qui aurait pratiqué "une automomification" pour préparer son corps à la vie après la mort.

Ce processus est une très vieille tradition pratiquée au Japon, en Chine, en Thaïlande il y a plus de 1000 ans. Ce traitement exigeant de l'organisme consiste à suivre un régime spécial en mangeant des aliments et du thé empoisonnés afin que le corps devienne toxique pour les asticots qui voudraient s'y attaquer. Peu de moines réussissaient à suivre ce traitement et ceux qui y arrivaient étaient fortement honorés.

"Nous avons déduit que les 200 premières années la momie était exposée et vénérée dans un temple bouddhiste en Chine, ce n'est qu'au 14ème siècle qu'elle a été transformée en une jolie statue", explique Vilsteren. Avec son équipe, le curateur attend des analyses ADN afin de pouvoir localiser l'origine exacte du moine en Chine. La statue est actuellement visible au National Museum of Natural History de Budapest et sera transférée au Luxembourg en mai dans le cadre d'une tournée internationale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires