Buzz l'Eclair, nouvelle recrue de la Nasa

20/12/12 à 20:53 - Mise à jour à 20:53

Source: Le Vif

La Nasa vient de dévoiler le prototype de la future combinaison spatiale des astronautes. Il semblerait que le célèbre personnage du dessin animé Toy Story ait inspiré les créateurs.

Buzz l'Eclair, nouvelle recrue de la Nasa

© L'Express

A défaut de trouver des martiens dans l'espace, la Nasa va y envoyer Buzz l'Eclair! L'agence spatiale américaine vient de dévoiler sur son compte Flickr le prototype d'une nouvelle combinaison destinée aux astronautes. Baptisée Z-1, elle ressemble à s'y méprendre au costume de Buzz l'Eclair, le "ranger de l'espace" de la saga d'animation Toy Story sortie en 1995.

Si la Nasa n'avait pas renouvellé la garde robe de ses astronautes depuis une vingtaine d'années, sa collection hiver 2012 est digne de faire son entrée au grand bétisier de fin d'année et n'a pas tardé à faire le buzz (ça ne s'invente pas) sur la toile.
En effet, la tenue, d'un blanc immaculé, agrémentée de bandes vertes fluos et surmontée d'un dôme hémisphérique transparent est la réplique parfaite de celle du jouet culte des studios Pixar et Disney, les ailes de propulsion inter-galactique en moins.

Clin d'oeil à Buzz Aldrin?

Véritable clin d'oeil au personnage de Buzz l'Eclair, lui même inspiré à l'époque de l'astronaute Buzz Aldrin ou fruit du hasard, quoiqu'il en soit, cette combinaison ultra-perfectionnée présenterait de nombreux avantages par rapport au model actuel. Pensée pour réduire le temps de préparation des astronautes, leur simplifier la vie en mission et augmenter la sécurité des voyageurs de l'espace, elle est plus légère et plus ample, ce qui facilitera les mouvements. De même que les fonctions de survie seront plus avancées, selon le Daily Mail qui a déniché les photos.

Cependant, Z-1 n'est que le premier prototype d'une longue série de combinaisons développées dans le cadre du projet de renouvellement des équipements, prévu pour 2015 au plus tard. "Le Z-1 a été développé comme un banc d'essai pour voir et tester différentes technologies et jointures", a expliqué Kate Mitchell qui travaille sur le prototype. Le temps pour les astronautes de réviser leurs classiques... "Vers l'infini et au-delà!"

En savoir plus sur:

Nos partenaires