Après 3 mois de cavale, un braqueur se fait arrêter en faisant les soldes

09/01/14 à 06:53 - Mise à jour à 06:53

Source: Le Vif

Un détenu qualifié de "dangereux", en cavale depuis près de trois mois, a été arrêté mercredi dans les Hauts-de-Seine (France) alors qu'il s'apprêtait à faire les soldes en famille, a appris l'AFP de sources concordantes, confirmant une information d'Europe1.

Après 3 mois de cavale, un braqueur se fait arrêter en faisant les soldes

© IMAGEGLOBE

"Il profitait des soldes!", a ironisé l'une des sources proches du dossier, précisant que l'homme, qui devait être jugé pour "association de malfaiteurs, vol en bande organisée, enlèvement et séquestration" lorsqu'il s'est évadé, avait été arrêté près d'un magasin La Halle aux Vêtements où il devait retrouver sa famille.

Il n'était pas armé mais a tenté de prendre la fuite à pied lorsque les policiers l'ont arrêté, a ajouté cette source.

Pendant sa cavale, le braqueur s'était rendu en Algérie, avant de revenir en France "retrouver sa famille" pour les fêtes de fin d'année. D'après ce qu'on peut savoir, il vivait "par-ci par-là, changeait de domicile" régulièrement, a poursuivi cette source.

Le fugitif, originaire du Val-d'Oise, était en cours de présentation mercredi soir à un juge d'instruction du tribunal de Pontoise, a précisé une deuxième source.

Le "beau braqueur" était pourtant "très méfiant"

"Très méfiant" lors de sa cavale, il a été cueilli par la police judiciaire de Versailles, après "un long et minutieux travail de surveillances et de recoupements" sur ses déplacements et ses contacts avec des tiers, a-t-elle précisé.

Le quadragénaire, "beau braqueur" de longue date selon la même source, possède un "impressionnant casier judiciaire" pour des séries de braquage en Ile-de-France, essentiellement dans des commerces de proximité ou chez des particuliers.

Il avait profité d'une hospitalisation à Pontoise pour s'évader le 11 octobre. Sautant par la fenêtre de sa chambre dans le service cardiologie où il avait été admis pour y recevoir des soins, il avait ensuite sauté de toit en toit avant de s'évanouir dans la nature. D'importants moyens avaient alors été déployés pour le retrouver, notamment un hélicoptère.

Au moment de son évasion, il était incarcéré depuis mars 2011 à la prison d'Osny (Val-d'Oise), notamment pour enlèvement et séquestration lors d'un braquage. Il avait été arrêté après le démantèlement d'un réseau de braqueurs par la brigade de répression du banditisme de la PJ de Versailles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires