A-t-on faussé les résultats du "loto" serbe ?

03/08/15 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Onze suspects ont été interrogés vendredi par la police serbe à la suite d'un tirage suspect de la Loterie nationale qui a provoqué un tollé dans le pays balkanique, où ce jeu est très populaire, contraignant son directeur à démissionner.

A-t-on faussé les résultats du "loto" serbe ?

© Capture d'écran YouTube

Ces personnes ayant participé à l'organisation du tirage qui a eu lieu mardi, dont l'animatrice de l'émission retransmise en direct par la télévision nationale, ont été interrogées et soumises au test du polygraphe (détecteur de mensonge), a dit à l'AFP un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nemanja Pantic.

Au moment de l'extraction de l'appareil de la boule avec le numéro 27, c'est le numéro 21 qui a été affiché à l'écran, à la grande surprise des millions de téléspectateurs. En revanche, le prochain numéro tiré a été... le 21, ce qui a aussitôt soulevé le doute sur la correction du tirage. La Loterie nationale (DLS) a affirmé qu'une "erreur technique" était à l'origine de l'incident et que le tirage avait "respecté entièrement la règle". Selon la même source, le numéro 21 a été tiré par "pure coïncidence". Le tirage n'a pas été interrompu, mais le gros lot n'a pas été gagné. Toutefois, sous la pression de l'opinion publique, suite à cette défaillance, le directeur de la DLS, Aleksandar Vulovic, a présenté sa démission. La police a saisi l'appareil, les boules et les ordinateurs, et devrait aussi interroger les gagnants des jackpots précédents, a rapporté la presse locale. La loterie est très populaire en Serbie, notamment parmi les quelque 1,7 million de retraités mais aussi parmi les chômeurs qui représentent 20% de la population active dans ce pays de 7 millions d'habitants. Le Premier ministre Aleksandar Vucic a assuré que, si une fraude avait été à l'origine de ce tirage suspect, les responsables seraient traduits en justice.

En savoir plus sur:

Nos partenaires