8 idées-reçues qui ont la vie dure

04/07/15 à 15:09 - Mise à jour à 17:52

Source: Le Vif

Les légendes urbaines et les rumeurs en tout genre nous leurrent sur la vraie nature des choses. Quelques clichés et idées reçues répertoriés par le site Mother Nature Network.

8 idées-reçues qui ont la vie dure

© Thinkstock

Faut-il vraiment mettre un bonnet en hiver ? Les Vikings portaient-ils réellement des casques à cornes ? Et votre chien, pour finir, il a quel âge? Petite mise au point pour tordre le cou à quelques clichés et idées reçues répertoriés par le site Mother Nature Network et qui ont encore la vie dure de nos jours.

1. Quand on sort avec les cheveux mouillés, on attrape à coup sûr un rhume

"Mets ton bonnet ou tu vas attraper la crève !", martelait votre grand-mère à tout vent lors des froidures hivernales. Et pourtant, de nombreuses études affirment que même en se promenant les cheveux mouillés et sans bonnet, on n'attrape pas plus vite un rhume que bien emmitouflé, juste une question de bon sens en définitive.

2. Les Vikings portaient des casques à cornes (ou à ailes, ou à pointes)

Dans l'imaginaire collectif nourri par les images du cinéma ou de la bande dessinée, les Vikings sont affublés d'un casque avec des cornes ou d'un couvre-chef ailé. Ces envahisseurs venus du Nord étaient souvent dépeints de la sorte dans les grandes fresques guerrières. Le port du casque à cornes était cependant réservé à l'époque non aux invasions barbares, mais à d'autres types de cérémonies. De plus, la mode de ce genre de casques était déjà passée à l'époque de l'invasion des Vikings.

3. Trop de sucre rend les enfants hyperactifs

The Journal of the American Medical Association a publié une étude sur les enfants et le sucre. Conclusion : le sucre ne modifie pas leur comportement en les rendant plus nerveux. Le préjugé serait tellement ancré dans la conscience collective qu'il altèrerait notre perception à cet égard. La preuve : au cours d'une étude, une mère de famille a été informée que ses enfants avaient consommé une grande quantité de sucre alors qu'ils n'avaient bu que des boissons qui n'en contenaient pas, cette dernière a indiqué avoir remarqué une plus grande agitation chez ses enfants. Vous avez dit effet placébo ?

4. On perd de la chaleur corporelle principalement par la tête

La croyance populaire veut que l'on perde environ 98% de la chaleur corporelle par la tête, c'est la raison pour laquelle il est indispensable de porter un bonnet en hiver. Et pourtant, le très sérieux New York Times avance que la déperdition de chaleur corporelle dépend surtout de la partie du corps non couverte, que ce soit une jambe ou un bras.

5. On attrape de l'arthrite en faisant craquer ses articulations

Non, vous n'aurez pas d'arthrite en faisant craquer vos doigts les uns après les autres! Cela parait plutôt cohérent de penser le contraire, mais, encore une fois, cette croyance n'est pas fondée. Par contre, plusieurs études avancent qu'il y a une corrélation entre le craquage d'articulations et des blessures des ligaments ainsi que des tendons distendus.

6. Napoléon était tout petit

Napoléon avait la réputation d'être tout petit, il mesurait moins d'un mètre 60. A l'heure actuelle, les historiens l'ont un peu grandi en lui donnant plus d'une dizaine de centimètres supplémentaires, ce qui était quand même assez grand à l'époque pour un homme français.

7. Il faut s'étirer avant de faire de l'exercice

S'étirer avant de faire du sport serait pour de nombreux sportifs la meilleure manière d'améliorer ses performances et d'éviter des blessures, mais des scientifiques ont conclu que cela pouvait, en fait, avoir l'effet contraire. Des chercheurs ont établi que s'étirer 5 minutes avant un entraînement pouvait entrainer une réduction de 5% des performances. D'autres scientifiques italiens ont, de leur côté, décrété que le stretching chez les cyclistes était contreproductif. Par ailleurs, trop peu d'études existent pour affirmer que les exercices d'étirement avant l'effort réduisent les risques de blessure.

8. Votre chien vieillit de 7 ans par an

Votre chien de 3 ans en a en fait 21, pas vrai ? Eh bien, pas selon les scientifiques! Si les chiens vieillissent plus vite que les humains, ils semblent atteindre l'équivalent de 21 ans en à peine deux années et ensuite, ne prendraient que 4 années supplémentaires par an. Pour calculer l'âge réel de votre chien, utilisez cette formule : soustrayez deux ans à son âge "chien", multipliez ce résultat par 4 et ajoutez 21. Alors, c'est plus clair maintenant ?

En savoir plus sur:

Nos partenaires