Innovation: les entreprises européennes toujours derrière les américaines

06/12/12 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

(Belga) Les investissements en recherche et développement (R&D) des grandes entreprises basées dans l'Union européenne progressent plus que la moyenne mondiale, et l'Europe talonne les Etats-Unis en la matière, selon des données publiées jeudi.

Le dernier "tableau de bord de l'UE sur les investissements en recherche et développement industrielle" montre que ces investissements ont crû de 8,9% en 2011, contre 6,1% en 2010. Ce taux est supérieur à la moyenne mondiale (7,6%) et très supérieur à celui des entreprises japonaises (1,7%) mais reste légèrement inférieur à celui des entreprises américaines (9%). Si l'on prend en compte le total des investissements réalisés par les entreprises du tableau de bord, les Etats-Unis sont toujours devant l'Europe, en raison d'un nombre plus élevé d'entreprises de haute technologies situées sur leur sol, explique la Commission. En Europe, c'est le secteur de l'automobile qui représente la plus grande part des investissements en R&D. Au total, les investissements en R&D ont représenté 178,4 milliards d'euros aux Etats-Unis en 2011, contre 144,6 milliards en Europe, 111,5 milliards au Japon, 21,5 milliards en Suisse, 15 milliards en Corée du Sud et 13,9 milliards en Chine. Les entreprises situées en Allemagne sont responsables d'environ un tiers de l'ensemble des investissements privés de R&D en Europe (34,5%) devant la France (17,5%) et le Royaume-Uni (16,2%). L'enquête de la Commission européenne, qui couvre les 1.500 plus gros investisseurs en matière de R&D au niveau mondial, montre aussi que parmi le "top 50" mondial, on trouve 12 entreprises japonaises, 15 entreprises de l'UE et 18 des Etats-Unis. C'est le constructeur automobile japonais Toyota qui arrive en tête. Le premier groupe européen, Volkswagen, est troisième. La première entreprise belge dans ce classement mondial est UCB, qui se classe 140e avec 780 millions d'euros d'investissements en R&D en 2011. (VIM)

Nos partenaires