Infor-Drogues et Fadila Laanan luttent contre la cyberdépendance

06/11/12 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Le Vif

(Belga) L'ASBL Infor-Drogues, avec le soutien de la ministre de la Santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan, effectue un travail de sensibilisation sur la cyberdépendance auprès des élèves de primaire.

Après la publication du livre "J'arrête quand je veux!" de Nicolas Ancion, d'une brochure pédagogique et la mise en ligne d'un site internet, des animations ont été mises en place en classe, avec les instituteurs. Au-delà du problème de la cyberdépendance, l'action vise à sensibiliser les élèves aux assuétudes en général. "Il est important de faire du problème de la cyberdépendance une priorité", indique Fadila Laanan. "On constate que 12,5% des jeunes de 12 à 20 ans sont accros et passent plus de 4 heures par jour sur internet ou derrière leur console, même les jours d'école. Les personnes en contact avec les enfants et les adolescents doivent comprendre qu'il faut contrôler le temps qu'ils y passent. Et pour cela, il faut leur donner des outils de prévention, de sensibilisation." Une classe de 6e primaire de l'école fondamentale de Xhovémont à Liège s'est emparée du thème de la cyberdépendance et a développé une animation pour l'émission de la RTBF "Ma classe fait sa télé". Le tournage avait lieu mardi, dans l'établissement. Les élèves avaient auparavant lu le livre de Nicolas Ancion et rédigé un scénario sur l'addiction aux jeux vidéos. Ils se sont livrés à un exercice d'improvisation face aux caméras, mettant leurs propres mots sur la problématique. (MUA)

Nos partenaires