Inégalité des chances à l'école: Unicef Belgique tire la sonnette d'alarme

14/02/13 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Le Vif

(Belga) Le système scolaire belge reproduit les inégalités sociales et exclut les jeunes de la problématique, a déploré jeudi Unicef Belgique lors de la présentation de son nouveau rapport "What do you think?". Sur la base des témoignages de jeunes "vulnérables", l'organisation constate que l'équité est mise à mal à l'école. Et formule sept recommandations pour une réforme structurelle et "urgente".

L'école occupe "une place considérable" dans la vie des enfants, remarque Unicef Belgique dans son rapport. Mais leur parcours scolaire est jalonné d'obstacles qui maintiennent et reproduisent les inégalités sociales. "L'école échoue dans sa mission émancipatrice", souligne Gaelle Buysschaert, Child Rights Officer. "La pauvreté favorise le décrochage scolaire, qui augmente alors le risque de redoublement. C'est un cercle vicieux." La Belgique est d'ailleurs le pays de l'OCDE qui souffre le plus d'inégalités à l'école, selon l'organisation. Unicef Belgique formule donc sept recommandations pour alléger le bagage socio-économique des enfants. Notamment la reconnaissance de la pauvreté, "en ne la réduisant pas à un problème d'argent", la création d'un environnement "sûr et accueillant", en luttant contre le harcèlement et en rénovant les infrastructures, ou encore l'amélioration de la formation des enseignants. Pour établir son rapport "What do you think?", Unicef Belgique a donné la parole à près de 1.000 jeunes "vulnérables", âgés de 6 à 18 ans. "Les jeunes, surtout les plus vulnérables, sont trop souvent exclus de la problématique", regrette Isabelle Marneffe, directrice de la communication. "Il faut pourtant les consulter si nous voulons agir efficacement contre les inégalités sociales à l'école." (PVO)

Nos partenaires