Indonésie: la grand-mère condamnée à mort poursuit Londres en justice

28/01/13 à 18:18 - Mise à jour à 18:18

Source: Le Vif

(Belga) La grand-mère britannique condamnée à mort en Indonésie pour trafic de cocaïne va poursuivre en justice le gouvernement de son pays. Elle souhaite obtenir de l'aide pour l'appel à interjeter contre ce verdict, a annoncé lundi l'ONG des droits de l'homme Reprieve.

Lindsay Sandiford, 56 ans, avait été arrêtée en mai à l'aéroport de Denpasar, à Bali, en possession de 4,79 kilos de cocaïne et a été condamnée le 22 janvier à la peine capitale. L'ONG britannique a indiqué lundi sur son site internet que la condamnée veut faire appel du jugement. Ayant épuisé les moyens financiers de sa famille dans la procédure de première instance, elle compte poursuivre le Foreign Office pour qu'il mette un avocat à sa disposition pour l'appel, selon Reprieve. Aux termes d'une "loi de l'Union européenne", le ministère britannique des Affaires étrangères avait l'"obligation" de s'assurer que Mme Sandiford "échappe à la peine de mort" et bénéficie d'un "procès juste", ce qui n'est pas le cas, affirme l'ONG. "Tout le monde sait que la peine capitale est infligée à ceux qui manquent d'argent" pour se défendre en justice, déclare l'ONG. "La pauvreté de Lindsay signifie qu'elle a fini par être condamnée à mort après un procès manifestement injuste". Un juge britannique doit maintenant décider si le Foreign Office a l'obligation de fournir à la condamnée une représentation juridique adéquate, explique Reprieve. L'Indonésie inflige généralement des peines sévères aux trafiquants de drogue mais les condamnations à mort sont rarement exécutées pour les étrangers. (MUA)

Nos partenaires