Inde: les Gandhi proposent de démissionner, leur parti refuse

19/05/14 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Le Vif

(Belga) Les dirigeants du parti du Congrès, Sonia et Rahul Gandhi, ont proposé lundi de démissionner après la défaite cinglante subie par leur formation aux législatives en Inde mais leur offre a été rejetée, a annoncé un parlementaire.

Inde: les Gandhi proposent de démissionner, leur parti refuse

"Ils ont proposé tous deux de démissionner mais le parti a refusé à l'unanimité", a dit Amarinder Singh aux journalistes à l'issue d'une réunion de la direction du parti du Congrès, trois jours après leur lourde défaite face aux nationalistes hindous de Narendra Modi. La direction du parti a adopté une résolution à l'unanimité "exprimant leur confiance totale dans le leadership de Sonia et Rahul Gandhi", a indiqué l'agence Press Trust of India. Tous deux, descendants de la plus fameuse dynastie indienne, sont en proie aux critiques des militants du parti et des députés sortants battus en raison d'une campagne jugée terne et sans direction. Le Congrès a connu sa pire défaite vendredi en ne remportant que 44 des 543 sièges de la chambre basse du parlement, soit un quart des sièges remportés en 2009 tandis que le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) s'est adjugé la majorité absolue. Sonia Gandhi, présidente du parti, avait confié à son fils, vice-président de la formation politique, la direction de la campagne. Cette défaite a suscité les critiques sur l'opportunité de laisser à la famille Gandhi les commandes du Congrès. Le parti a dirigé l'Inde pendant l'essentiel du temps depuis l'indépendance en 1947 et les Gandhi ont donné trois Premier ministre à l'Inde. (Belga)

Nos partenaires