Inde : l'attaque d'un convoi d'élus par les maoïstes fait 23 morts

26/05/13 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Le Vif

(Belga) Un groupe de 300 rebelles maoïstes a tué au moins 23 personnes et fait des dizaines de blessés dans l'attaque d'un convoi d'élus locaux appartenant au parti du Congrès au pouvoir à New Delhi, a annoncé la police dimanche.

L'embuscade, la plus meurtrière en trois ans, s'est produite dans une zone boisée du département de Jagdalpur, à 375 kilomètres au sud de Raipur, la capitale de l'Etat de Chhattisgarh. Les rebelles ont fait exploser une mine avant de mitrailler les véhicules qui transportaient en convoi les élus locaux, de retour d'un rassemblement politique dans les environs. "Le bilan est désormais 23 morts. Nous pouvons aussi confirmer que 32 personnes sont blessées, la plupart d'entre elles grièvement", a indiqué à l'AFP le directeur général de la police de l'Etat, Ramniwas, qui ne porte qu'un nom. Un précédent bilan faisait état de 17 morts. Les victimes sont majoritairement des dirigeants du parti du Congrès, dont il est le principal parti d'opposition. Son président, Nand Kumar Patel, son fils Dinesh et l'ancien ministre de l'Intérieur de l'Etat, Mahendra Karma, qui avait créé en 2005 une force anti-maoïste controversée, ont été tués. Un ancien ministre fédéral, Vidya Charan Shukla a été transporté par les airs à New Delhi dans un état "grave", a indiqué le vice-président du parti du Congrès indien, Rahul Gandhi, qui s'est rendu sur place samedi. Cinq policiers ont également été tués dans l'opération. (Belga)

Nos partenaires