Inculpation de Bernard Wesphael - La comparution du député wallon devant la chambre du conseil de Bruges reportée à jeudi

16/12/13 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Le Vif

(Belga) La prochaine audience de la chambre du conseil de Bruges concernant le maintien en détention de Bernard Wesphael se tiendra jeudi, a-t-il été décidé lundi matin. Ses avocats avaient annoncé vendredi qu'ils demanderaient un report de l'audience initialement prévue ce lundi. Le Liégeois de 55 ans est inculpé de l'assassinat de son épouse, Véronique Pirotton.

Bernard Wesphael et son épouse se trouvaient dans un hôtel à Ostende le soir du 31 octobre. Selon la version du député, le couple s'était disputé et en était brièvement venu aux mains. Après une sieste, il avait ensuite découvert le corps de Véronique Pirotton dans la salle de bain. Il s'agit selon lui d'un suicide, thèse qui ne tient pas la route d'après le parquet. Le rapport d'autopsie et les analyses toxicologiques font état d'une mort violente. Selon les avocats de la défense, l'immunité parlementaire de leur client n'a pas été respectée. La chambre du conseil de Bruges et la chambre des mises en accusation de Gand ont toutefois décidé de maintenir en détention Bernard Wesphael, tout comme la Cour de cassation. A la demande de Me Tom Bauwens, avocat du Liégeois, la comparution de celui-ci devant la chambre du conseil de Bruges a été reportée à jeudi 14h00. La défense n'a eu qu'un jour et demi pour lire le dossier, ce qui est insuffisant, selon les avocats. "On ne peut pas se couper en deux", a commenté Tom Bauwens. "Il était donc préférable de demander un report de l'audience, pour que nous puissions convenablement nous préparer." Bernard Wesphael n'était pas présent lundi, sachant que la défense plaiderait la remise. (Belga)

Nos partenaires