Inculpation de Bernard Wesphael - La chambre du conseil devrait rendre son ordonnance vers midi

05/11/13 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Le Vif

(Belga) Le député wallon inculpé de meurtre Bernard Wesphael a comparu mardi matin devant la chambre du conseil de Bruges quant au maintien ou non de sa détention préventive. La chambre est entrée en délibération et devrait communiquer son ordonnance vers midi.

Inculpation de Bernard Wesphael - La chambre du conseil devrait rendre son ordonnance vers midi

A l'issue de l'audience, qui a duré environ 1h20, les deux avocats de M. Wesphael, Jean-Philippe Mayence et Steven Henderickx, se sont exprimés pour défendre leur client. "C'est la première fois de ma carrière que je vois quelqu'un inculpé de meurtre alors que nous ne connaissons pas la cause du décès", a déclaré Me Mayence. "Il n'y a ni autopsie, ni rapport toxicologique dans le dossier." Jean-Philippe Mayence a souligné qu'aucun élément dans le dossier ne témoigne d'une mort violente de la femme de Bernard Wesphael. "Cela me dérange profondément." Il s'étonne également de la rapidité avec laquelle l'immunité du député a été levée. "Cette procédure n'est pas normale", estime-t-il. Les avocats de M. Wesphael ont indiqué que celui-ci avait clamé son innocence devant la chambre du conseil. Il aurait également fait part de sa tristesse par rapport à la mort de la femme qu'il aimait. L'ordonnance de la chambre du conseil est attendue vers midi. "De toute façon, je suppose qu'il y aura appel d'un côté ou de l'autre quelle que soit la décision", a ajouté Me Mayence. Ce sera alors à la chambre des mises en accusation de Gand de se prononcer. (Belga)

Nos partenaires