Incendie d'une porte de couvent et graffitis anti-chrétiens en Israël

04/09/12 à 08:18 - Mise à jour à 08:18

Source: Le Vif

(Belga) Des inconnus ont incendié mardi avant l'aube une porte du couvent de Latroun en Israël et inscrit des graffitis anti-chrétiens sur les murs, a-t-on annoncé de sources policières.

"Une porte en bois du couvent a été entièrement brûlée par des inconnus et des slogans anti-chrétiens tel que 'Jésus est un singe' ont été inscrits sur les murs de l'édifice", à l'ouest de Jérusalem sur la route de Tel-Aviv, a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld. Dans les autres slogans figurait le nom de Migron, une colonie sauvage israélienne, la plus vaste et la plus ancienne de Cisjordanie, évacuée dimanche matin sur ordre de la Cour suprême d'Israël. Des ultras de la colonisation israélienne mènent depuis des mois ce qu'ils appellent une politique du "prix à payer", qui consiste à se venger sur des villageois palestiniens, des lieux de culte musulmans et chrétiens des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts. Le 20 février, des graffitis ont été découverts sur les murs d'une église baptiste à Jérusalem-Ouest. Treize jours auparavant, des inconnus ont inscrit "Mort aux chrétiens" et "Le prix à payer" sur un mur d'enceinte du monastère de la Croix à Jérusalem-Ouest, la partie juive de la Ville sainte. Dans un communiqué, le Patriarcat latin de Jérusalem, la plus haute autorité de l'Eglise catholique romaine en Terre sainte, s'était élevé contre "ces actes odieux et hostiles aux chrétiens". (MUA)

Nos partenaires