Incendie d'un pylône de la RTBF - Les réparations vont prendre entre six mois et un an

27/05/14 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Le Vif

(Belga) Le pylône des antennes de la RTBF endommagé dimanche par un incendie volontaire nécessitera entre six mois et un an de travaux pour être à nouveau opérationnel, a indiqué mardi le porte-parole de la RTBF. L'entreprise cherche encore des solutions de remplacement. En attendant, la réception de La Première, de Pure FM et de VivaCité, ainsi que de la TNT et du DAB (télé et radio numérique) reste perturbée à Bruxelles et en Brabant wallon.

Incendie d'un pylône de la RTBF - Les réparations vont prendre entre six mois et un an

Dimanche vers 4h30, peu avant l'ouverture des bureaux de vote, un incendie criminel a endommagé un pylône de la RTBF situé à Wavre. Les câbles ont complètement brûlé. Les ingénieurs doivent encore examiner si la structure du pylône a elle aussi été attaquée. D'ici à ce que les dégâts du sabotage soient réparés, la RTBF envisage d'installer une grue sur le site de Wavre. Il s'agit cependant d'une solution temporaire. "On ne peut pas monter à 180 mètres avec un pied de grue. On aura une hauteur de 50 voire 60 mètres, maximum. Notre couverture sera donc moins bonne qu'avant. On devra diminuer les puissances parce qu'on n'aura pas autant de panneaux d'antenne non plus", explique un ingénieur de la RTBF sur le site internet de l'entreprise. Les perturbations concernent La Première sur 96.1 Mhz, le décrochage Brabant wallon de VivaCité (97.3 Mhz) ainsi que la réception de Pure FM à Bruxelles et dans le Brabant wallon. "En attendant les réparations, vous pouvez écouter les radios de la RTBF sur internet, sur smartphone, tablette ou via le bouton radio de votre télévision numérique", conseille le média. La RTBF propose également plusieurs fréquences de remplacement. L'auteur de l'incendie n'a toujours pas été identifié. L'enquête ouverte par le parquet de Nivelles se poursuit. En Flandre, une enquête est également en cours après l'incendie survenu dimanche au pied d'un pylône émetteur de la VRT situé à Veltem-Beisem (Herent). (Belga)

Nos partenaires