Incendie Burdinne: "Traces de somnifères prélevées sur le corps de l'enfant"

06/09/13 à 12:40 - Mise à jour à 12:40

Source: Le Vif

(Belga) L'autopsie de l'enfant de 6 ans décédé en mars dernier dans l'incendie de sa maison à Burdinne a montré qu'il avait ingurgité des somnifères peu avant l'incendie et que ses réflexes respiratoires étaient pratiquement nuls lorsque l'incendie s'est déclaré, a indiqué jeudi le parquet de Huy.

"Des traces de somnifères ont été prélevées sur le corps de l'enfant", a précisé le substitut en charge du dossier. Selon les éléments en possession du parquet, le père aurait tenté d'en finir avec la vie en emportant avec lui son fils. "Un réflexe de survie fait qu'il s'est défenestré", indique encore le parquet. Dans un premier temps, le père qui avait été gravement brûlé n'avait pas été soupçonné. Des éléments troublants ont alors été relevés par les enquêteurs. L'autopsie pratiquée sur l'enfant a confirmé leurs doutes. Entendu mercredi, le père qui dit ne pas se souvenir du jour des faits a été placé sous mandat d'arrêt dans le courant de la journée de jeudi. (Belga)

Nos partenaires