Incendie au Brésil - un feu de Bengale bon marché à l'origine de l'incendie

30/01/13 à 03:11 - Mise à jour à 03:11

Source: Le Vif

(Belga) Un feu de Bengale bon marché réservé à un usage extérieur serait à l'origine de l'incendie qui a fait 234 morts dimanche dans une discothèque du sud du Brésil, a annoncé mardi la police brésilienne.

Incendie au Brésil - un feu de Bengale bon marché à l'origine de l'incendie

Les musiciens du groupe qui se produisait sur scène à l'intérieur de l'établissement "ont acheté un feu de Bengale très bon marché en sachant qu'il devait exclusivement être utilisé en plein air", a déclaré aux journalistes Marcelo Arigony, commissaire de police de Santa Maria où a eu lieu le drame. Selon la police, le feu de Bengale pour l'extérieur coûtait 1,25 dollar (0,92 euro), bien moins qu'un modèle adapté aux espaces fermés au prix de 35 dollars (26 euros). "Ils le savaient et ont utilisé ce modèle destiné à l'extérieur pour faire des économies", "parce qu'il était bon marché", a-t-il ajouté. Ces déclarations confirment la version de plusieurs témoins, selon lesquels le chanteur du groupe, actuellement en garde à vue, aurait provoqué l'incendie en jetant un feu de Bengale, ce qu'il nie. Le commissaire a également relevé d'autres facteurs ayant contribué à la tragédie, comme le défaut d'éclairage de sécurité, les revêtements inflammables des murs et plafonds ou des extincteurs inopérants. La discothèque remplie d'étudiants, était surpeuplée au moment de l'accident selon les autorités brésiliennes qui enquêtent sur la disparition d'un ordinateur qui a enregistré les images des caméras de sécurité. La police cherche également le registre de caisse qui permettrait de vérifier combien de personnes étaient présentes sur les lieux au moment de l'accident. (JEFFERSON BERNARDES)

Nos partenaires