Incendie Anderlecht: la mère inculpée pour homicide involontaire

22/11/12 à 20:57 - Mise à jour à 20:57

Source: Le Vif

(Belga) Fifi N. (Nzuzi), la femme des trois enfants décédés dans un incendie mardi à Anderlecht, a été inculpée jeudi pour homicide involontaire et manque de précaution, a indiqué à l'agence Belga son avocat. Le parquet n'a pas confirmé l'information. Elle avait été arrêtée mercredi et comparaîtra lundi devant la chambre du conseil. La cause des décès n'a pas encore pu être établie, pas plus que la cause du sinistre.

Les corps des trois enfants, respectivement âgés de 2, 3 et 4 ans, ont été découverts dans une habitation de la rue de la Laiterie, mardi après-midi, à Anderlecht. Les enfants gisaient dans leur chambre à coucher et ont été découverts par les pompiers. Ceux-ci avaient été alertés par des passants qui avaient constaté que de la fumée s'échappait de l'habitation. La mère, âgée de 39 ans, n'était pas présente lorsque l'incendie s'est déclaré. Le parquet estime que ses déclarations contiennent des incohérences quant à son emploi du temps. Son avocat, Henri-Paul Mukendi, a déjà affirmé qu'il allait demander des devoirs d'enquête complémentaires. Il a également donné des précisions quant à la version de la mère de famille. Elle aurait quitté le domicile à 7h et n'y serait rentrée que vers 15h. "Les enfants sont restés seuls à la maison toute la journée. Ma cliente est en état de choc, elle est consciente qu'elle a commis une terrible erreur en laissant ses enfants seuls", a détaillé l'avocat. (VIM)

Nos partenaires