Incendie Anderlecht - la mère des 3 enfants décédés libérée sous conditions

29/11/12 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Le Vif

(Belga) Fifi N. (Nzuzi), la mère des trois enfants décédés dans l'incendie de leur habitation à Anderlecht, inculpée d'homicide involontaire par défaut de précaution, a été remise en liberté sous condition et contre le paiement d'une caution de 1.000 euros, a appris jeudi l'Agence Belga auprès de son avocat, Eddy Kiaku.

La chambre du conseil avait confirmé lundi le maintien en détention de Fifi N. Les corps des trois enfants, âgés de 2, 3 et 4 ans, ont été découverts dans une habitation de la rue de la Laiterie, le 20 novembre, à Anderlecht. Les enfants gisaient dans leur chambre à coucher et ont été découverts par les pompiers. La mère, âgée de 39 ans, n'était pas présente lorsque l'incendie s'est déclaré. La cause des décès des enfants n'a pas encore pu être établie, pas plus que la cause du sinistre. La mère devra remettre tous ses passeports afin de ne pas quitter la Belgique et ne pourra entrer en contact avec le père des enfants. (HIE)

Nos partenaires