Incendie à Tongrinne - Le parquet confirme l'origine criminelle et plusieurs personnes sont entendues

23/05/14 à 18:13 - Mise à jour à 18:13

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs personnes sont auditionnées dans le cadre de l'incendie qui a ravagé quatre bâtiments dans la nuit de jeudi à vendredi chaussée de Charleroi à Tongrinne (Sombreffe, province de Namur) mais aucun suspect n'a encore formellement été identifié, a annoncé vendredi en fin de journée le parquet de Namur. Le parquet n'a plus aucun doute sur l'origine criminelle de cet incendie.

"Il n'y a pour le moment pas d'élément concret à charge de quelqu'un en particulier", a commenté Vincent Macq, procureur du Roi de Namur. Les pompiers avaient été appelés vers 4h40. Le feu a pris dans un bar et s'est propagé par la toiture à un salon de massage et deux habitations avoisinants. "Plus aucun client n'était présent dans le bar. Il n'y avait plus que la gérante et une personne qui travaille là. La gérante a vu par sa fenêtre quelqu'un arriver, elle s'est enfermée et puis elle est sortie de l'établissement quand elle a vu les flammes. Il y a eu un accélérant qui est vraisemblablement un cocktail molotov", a ajouté Vincent Macq. Les occupants avaient été évacués à temps et personne n'avait été blessé ou intoxiqué. Un homme encagoulé aurait lancé ce coktail molotov par vengeance. Sur ce point, l'enquête qui se poursuit permettra d'en savoir davantage. Les dégâts sont importants. Le bar et le centre de massage ont été touchés de manière plus importante encore que les deux autres habitations voisines. (Belga)

Nos partenaires