Incendie à Anderlecht - Une instruction ouverte pour homicide involontaire et incendie criminel

21/11/12 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Le Vif

(Belga) Le dossier de l'incendie, qui s'est produit mardi à Anderlecht et qui a coûté la vie à trois enfants, a été mis à l'instruction sur base des qualifications d'homicide involontaire et incendie criminel. Le parquet de Bruxelles n'écarte pour l'heure aucune piste. La mère des victimes comparaîtra dans le courant de l'après-midi devant le juge d'instruction afin de déterminer son éventuelle implication dans l'incendie ou le décès de ses enfants.

Incendie à Anderlecht - Une instruction ouverte pour homicide involontaire et incendie criminel

Les premières constations de l'expert en incendie et du médecin légiste désignés par le parquet, n'ont pas encore permis de déterminer la cause de l'incendie et du décès des enfants. La piste d'un incendie criminel n'est pas à exclure. Les corps des enfants seront autopsiés dans le courant de l'après-midi. A première vue, aucune trace de violence n'a été constatée sur eux. La mère de la fillette et des deux garçons, âgés de 2, 3 et 4 ans, a été auditionnée mardi par la police. Selon le parquet de Bruxelles, sa déposition comportait des incohérences quant à son emploi du temps et son implication dans l'incendie ainsi que dans le décès de ses enfants n'est pas à exclure. Il n'y a en revanche pas d'éléments attestant de l'implication du père dans la mort des petites victimes. Pour rappel, les corps des trois enfants ont été découverts dans une habitation de la rue de la Laiterie mardi après-midi, à Anderlecht. Les enfants gisaient dans leur chambre à coucher et ont été découverts par les pompiers. (BENOIT DOPPAGNE)

Nos partenaires