Impôt européen - Des personnalités renommées citées à la tête d'un groupe de réflexion

19/11/13 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs personnalités renommées étaient citées mardi comme des candidats à la présidence d'un groupe de réflexion sur un hypothétique futur impôt européen. L'ancien président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, l'ancien directeur de l'OMC Pascal Lamy et l'ancien Premier ministre italien Mario Monti seraient pressentis.

Impôt européen - Des personnalités renommées citées à la tête d'un groupe de réflexion

La constitution d'un tel groupe de réflexion est l'une des consolations obtenues par les eurodéputés lors du vote sur le budget pluriannuel de l'Union (2014-2020). Faute d'avoir pu éviter une forte baisse des crédits, ils ont dû se satisfaire de possibles améliorations à l'avenir, sous forme de ressources propres pour l'Union. Cette vieille revendication des fédéralistes européens n'a jusqu'à présent jamais été concrétisée. Il s'agirait d'alimenter le budget communautaire directement à partir de l'une ou l'autre taxe (TVA, taxe CO2, taxe sur les transactions financières, etc), plutôt que de le faire dépendre de contributions nationales. L'idée est combattue par les eurosceptiques. Le groupe de haut niveau obtenu par les eurodéputés sera constitué sous peu. Sa réunion inaugurale devrait avoir lieu le 18 décembre. Pour Joseph Daul, le chef du groupe conservateur au Parlement européen, son président devra être un "Européen convaincu". Dans les couloirs du Parlement à Strasbourg, plusieurs noms circulaient mardi, notamment ceux de Jean-Claude Trichet, Mario Monti et Pascal Lamy. (Belga)

Nos partenaires