Immigration: La N-VA veut la fin des dérogations et des mesures d'exception

05/09/12 à 21:31 - Mise à jour à 21:31

Source: Le Vif

(Belga) La N-VA a pressé mercredi le gouvernement d'uniformiser et de resserrer la législation relative à l'immigration afin de supprimer les dérogations et mesures de faveur qu'elle contient à l'heure actuelle, selon les nationalistes flamands.

Seule pareille mesure permettrait de neutraliser les réseaux d'immigration qui se jouent des procédures complexes et des imprécisions contenues dans la loi, ont affirmé mercredi leur président Bart De Wever et les députés Theo Francken et Sarah Smeyers lors de la présentation d'un ouvrage qu'ils viennent de publier: "België. Land zonder grens" (Belgique. Pays sans frontière). "Ce principe figure dans l'accord de gouvernement, mais la secrétaire d'Etat à l'Asile Maggie De Block ne peut ou ne veut pas libérer les budgets nécessaires", a fustigé M. De Wever lors de la présentation du livre à la presse. Le parti nationaliste fait d'une telle uniformisation de la législation sur l'immigration l'une de ses priorités pour les élections fédérales de 2014, a ajouté Mme Smeyers. Avec force chiffres et analyses, l'opus dénonce l'absence depuis des années de politique en matière migratoire. Dans ses conclusions, il formule même huit principes que Mme De Block devrait, selon la N-VA, mettre en oeuvre pour inverser la vapeur. Il y est notamment question d'une meilleure collaboration entre les différents services compétents, une refonte de la procédure d'asile pour éliminer "les arrière-portes" de sortie, une politique effective d'éloignement, une attention plus soutenue à l'immigration pour raison d'études ou de travail, et a fin des régularisations, sauf pour raisons médicales. (AHO)

Nos partenaires