Ile énergétique en Mer du Nord - Johan Vande Lanotte espère boucler le projet en fin d'année

27/02/13 à 23:46 - Mise à jour à 23:46

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-Premier ministre sp.a Johan Vande Lanotte, en charge de la Mer du Nord, espère pouvoir boucler en fin d'année son projet de Plan d'aménagement des espaces marins, dont le point d'orgue est la création d'une île artificielle de stockage de l'énergie éolienne offshore.

Ile énergétique en Mer du Nord - Johan Vande Lanotte espère boucler le projet en fin d'année

Le projet sera soumis lundi prochain à la commission consultative ad hoc, a-t-il indiqué mercredi soir à l'occasion de la cinquième édition du "Forum de la Côte", dans sa ville d'Ostende. Johan Vande Lanotte estime que la construction de cet atoll artificiel à trois kilomètres du littoral, une dizaine de mètre au-dessus du niveau de la mer, pourrait débuter dans les deux ans, si les rapports environnementaux sont positifs. Fonctionnant sur le principe du transfert d'énergie par pompage, cette "île énergétique" suscite l'intérêt de l'organisation environnementaliste flamande Bond Beter Leefmilieu (BBL). "Tirer de l'énergie d'une sorte de cascade de Coo inversée, nous ne pouvons pas nous y être opposés par principe. Mais l'influence sur les courants marins, l'érosion et les processus biologiques doivent encore être étudiés", a commenté Erik Grietens (BBL). Il dit espérer que la mer reste un espace public, pour éviter un phénomène de construction en ruban - des constructions apparaissant sur un axe entre deux espaces déjà construits -, souvent constaté sur terre le long des routes reliant les villages. Johan Vande Lanotte a également évoqué le projet Nemo, une liaison haute tension entre Zeebrugge et la Grande-Bretagne. "Ce n'est pas un hasard si les câbles courront le long de l'atoll énergétique. Nous devons profiter du décalage horaire avec la Grande-Bretagne pour leur fournir de l'énergie aux pics de demande", a-t-il expliqué. (125)

Nos partenaires