Il y a un "fort risque" que les Démocrates de Suède n'adhèrent pas à un groupe avec le FN

26/05/14 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Le Vif

(Belga) Les Démocrates de Suède, parti eurosceptique et anti-immigration sur lequel le Front national compte pour former un groupe au Parlement européen, ont déclaré lundi qu'il y avait un "fort risque" qu'ils dédaignent cet éventuel groupe.

"Il est tout à fait possible que nous décidions d'être non-inscrits. Si nous n'obtenons rien de suffisamment bon de la part des groupes, il y a un fort risque que nous finissions sans groupe", a déclaré au quotidien Dagens Nyheter le secrétaire des Démocrates de Suède (SD), Björn Söder. La décision n'est pas prise, selon lui. "Il faut que nous examinions comment les autres partis agissent et ensuite que nous prenions position nous-mêmes", a-t-il expliqué. Avec 9,7% des suffrages, ce parti a remporté deux sièges en Suède, qui seraient précieux pour atteindre les 25 eurodéputés de sept pays différents requis afin de constituer un groupe dominé par le FN. Le parti de Marine Le Pen apporterait à lui seul 24 élus, et n'a donc besoin de trouver que six alliés. Mais la tâche s'annonce difficile. Les Démocrates de Suède entretiennent des liens avec deux partis qui ne s'entendent pas, le Parti populaire danois d'un côté et le FN de l'autre. Par ailleurs, a signalé M. Söder, "il est clair que nous sommes intéressés par Ukip", parti eurosceptique britannique qui avec 27,5% des suffrages a lui aussi remporté 24 sièges. (Belga)

Nos partenaires