"Il y a peu de traces de pesticides systémiques dans les cultures wallonnes"

24/06/14 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Le Vif

(Belga) Les pesticides systémiques, les substances pesticides les plus utilisées dans le monde, et en Belgique, n'ont pas seulement un impact nocif sur les abeilles mais ils sont également néfastes pour les invertébrés terrestres comme les vers de terre, ressort-il de l'évaluation mondiale intégrée sur les pesticides systémiques (Worldwide Integrated Assessment - WIA) présentée mardi à Bruxelles.

"Il y a peu de traces de pesticides systémiques dans les cultures wallonnes"

Bien que ces substances soient les plus utilisées en Belgique, tant sur les cultures que comme pesticides domestiques sur les animaux, les jardins et comme biocides, une étude du Centre apicole de recherche et d'information (CARI), menée en Wallonie, n'a trouvé "pratiquement aucune trace de résidus de ces substances", indique Noa Simon-Delso, chercheuse pour la WIA. Ces pesticides ont pour caractéristique de ne pas rester à la surface du feuillage traité, mais d'être absorbés par la plante et d'être particulièrement résistants. Au niveau mondial, il existait déjà des preuves confirmant le danger de ces pesticides systémiques sur les abeilles. Avec cette nouvelle étude débutée en 2009, le danger sur une série d'autres espèces est confirmé. Les espèces les plus touchées sont les vertébrés terrestres, les insectes pollinisateurs mais aussi les oiseaux. "Il est temps d'agir", souligne le groupe de scientifiques. "Tous ces impacts sur l'écosystème affaiblissent sa stabilité". La Commission européenne a fait un pas en avant en 2013 en posant des restrictions sur les cultures pouvant être traitées. Contrairement à la Roumanie et l'Allemagne, la Belgique n'a pas demandé de dérogation. Néanmoins, ces restrictions ne suffiront pas, selon les scientifiques. Ces derniers appellent toutes les autorités politiques, et l'Union européenne en particulier, à "entamer la panification d'une sortie globale ou au moins à commencer à formuler des plans pour une forte réduction de leur utilisation à l'échelle mondiale". (Belga)

Nos partenaires