Il y a de plus en plus de véhicules en Belgique

12/09/14 à 17:30 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

Le parc automobile belge ne cesse d'augmenter. La quantité de véhicules est en hausse depuis 2005 et les motocyclettes et scooters ont atteint un nombre record. En parallèle, la Belgique a du mal à respecter le taux d'émission d'oxyde d'azote, un polluant atmosphérique qui est produit à 40% par les véhicules.

Il y a de plus en plus de véhicules en Belgique

© Thinkstock

Les dernières statistiques du SPF économie montrent que la Belgique connait un nombre record du nombre de motocyclettes et scooters. On compte actuellement 456.500 motos et scooters sur 7 millions de véhicules en Belgique. Ce type de véhicules représentent donc 6,45 du marché et selon la Fédération motocycliste de Belgique ils ne cessent d'augmenter depuis 2009, mais cette progression se tasse quelque peu au point que l'on doive s'attendre à un statu quo pour cette année.

À noter que le nombre de motos neuves est en baisse, et que celles déjà immatriculées le restent plus longtemps. Les motos de 16 ans ou plus représentent aujourd'hui 32,6% du parc moto contre 30.6% en 2012. Les motos âgées de 10 ans représentent, elles, 20.8 à 23.1%.

Une même situation s'observe dans le secteur automobile. Depuis 2005, la quantité de voitures augmente, surtout les véhicules des particuliers. On en dénombre près de 5,56 millions, 1.5 million de plus qu'en 2005, d'après les chiffres de la Fédération belge de l'automobile et du cycle (Febiac).

De même que pour les motos, le parc des voitures vieillit chaque année. En 2013, l'âge moyen d'un véhicule a dépassé les 8 ans; tandis qu'il y a 20 ans c'était 6 ans. 17% des voitures ont entre dix et quinze ans, et 11% des véhicules ont plus de quinze ans.

La Belgique est à la traîne au niveau européen en ce qui concerne l'émission des polluants de l'air. Depuis 2010, la Belgique dépasse la limite fixée par la directive européenne d'émission de l'oxyde d'azote, un composant toxique dont le transport est responsable à niveau de 40% de son émission. Selon SPF santé, 78% du trafic routier est constitué par les déplacements en voitures particulières. Au niveau urbain, les particules sont les plus importantes sources de contamination, dont près de 25% sont émises par les voitures diesel, majoritaires en Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires