Il y a 25 ans, un pique-nique estival préfigurait la chute du Mur de Berlin

19/08/14 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Le Vif

(Belga) Il y a 25 ans, le 19 août 1989, le Rideau de fer s'entrouvrait pour quelques heures à la frontière entre l'Autriche et la Hongrie, préfigurant la chute du Mur de Berlin à l'automne suivant.

Il y a 25 ans, un pique-nique estival préfigurait la chute du Mur de Berlin

Entre 500 et 1.000 personnes ont commémoré mardi ce "pique-nique paneuropéen" à Sopronpuszta, où les événements s'étaient déroulés. Si l'Histoire a surtout retenu le 9 novembre 1989 et la chute du Mur de Berlin, un premier événement précurseur s'est déroulé deux mois et demi avant, dans des prairies à proximité du Lac de Neusiedl -- ou Lac Ferto -- à la frontière entre l'Autriche et la Hongrie. En mai de cette année-là, la direction réformiste du Parti communiste hongrois s'était attaquée au démantèlement des fils barbelés à la frontière entre la Hongrie et l'Autriche. Sans réaction de Moscou, les chefs des diplomaties autrichienne, Alois Mock, et hongroise, Gyula Horn (1933-2013), avaient symboliquement posé pour les photos et les caméras, cisailles imposantes à la main. S'en est suivi un afflux massif d'Allemands de l'Est vers Budapest, officiellement pour des vacances, mais avec l'espoir de gagner la liberté de l'autre côté du Rideau de fer. Le pique-nique géant du 19 août 1989 fut organisé sous l'égide du Mouvement paneuropéen du fils de l'ancien Empereur d'Autriche-Hongrie, Otto von Habsbourg, et du ministre d'Etat hongrois Imre Pozsgay. Des tracts avaient été distribués dans des campings de Budapest, où s'étaient massés les milliers de citoyens de la République démocratique allemande (RDA). La frontière est restée ouverte durant trois heures et les gardes-frontière, qui n'avaient pas reçu de consignes de répression, ont choisi de fermer les yeux. Plus de 600 Allemands de l'Est ont ainsi traversé la frontière, avant de gagner, à bord d'autobus, l'ambassade de la République fédérale d'Allemagne (RFA) à Vienne, à 75 km seulement. Il s'agissait du premier exode massif depuis la construction du Mur de Berlin dans la nuit du 12 au 13 août 1961. La Hongrie a finalement ouvert ses frontières occidentales le 10 septembre, autorisant dès le lendemain les Allemands de l'Est à passer librement en Autriche. (Belga)

Nos partenaires