"Il est moins une pour la Wallonie", alertent Charles Michel et Willy Borsus

13/09/13 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Le Vif

(Belga) Le président du MR, Charles Michel, et le chef de groupe au parlement wallon, Willy Borsus, ont lancé vendredi, à huit mois des élections, un "appel pour le redressement de la Wallonie", à travers un livre coécrit.

"Il est moins une pour la Wallonie", alertent Charles Michel et Willy Borsus

Sur les hauteurs de la citadelle de Namur où ils avaient convié la presse, le tandem libéral a initié, en soutien à la publication de cet ouvrage de 150 pages, une consultation de la population par internet sur 25 "propositions fortes" pour la Région. "Ce n'est pas un énième plan sur l'avenir de la Wallonie, mais un appel à l'engagement", a affirmé Charles Michel. Le redressement de la Wallonie est à ses yeux une clé d'avenir de la Belgique. "Les tempêtes communautaires des dernières années se sont nourries de l'écart de développement entre les Régions; le nationalisme flamand en a abusé pour nourrir à son tour un certain nombre de populismes", a-t-il commenté à la veille des Fêtes de Wallonie. Le MR veut faire de la formation et du coût de l'énergie deux des axes principaux de sa politique régionale, en lien avec le monde de l'entreprise. Si le parti d'opposition - dans les entités fédérées - reconnaît "certains éléments positifs" dans le travail de l'Olivier (pôles de compétitivité, intégration de l'enseignement dans le Plan Marshall 2022), il juge urgent de faire "plus et mieux" pour créer de la prospérité et de l'emploi, vu les dix années de redressement laissées à la Wallonie par la réforme de l'Etat. (Belga)

Nos partenaires