Il avait maltraité et rasé les cheveux de sa filleule: 7 ans de prison ferme

24/06/13 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

(Belga) Mohammed, 43 ans, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Namur à sept ans de prison ferme pour coups et blessures et traitements dégradants et inhumains en 2012 sur sa filleule de dix ans. Sa compagne, Christel, écope de quarante mois d'emprisonnement avec sursis de cinq ans pour non-assistance à personne en danger.

La fillette et son demi-frère avaient été confiés à Mohammed par leur maman mourante. Dépassé par le caractère difficile de sa filleule hyperactive, Mohammed lui infligeait des punitions dégradantes. Il l'obligeait notamment à faire du vélo d'appartement et à courir autour de l'habitation jusqu'à épuisement et lui interdisait d'aller uriner tant qu'elle n'avait pas fini ses punitions. La victime souffre à présent d'énurésie profonde, le syndrome du pipi au lit. Mohammed avait également rasé la chevelure de la fillette. Elle en avait été traumatisée. Elle avait auparavant dû faire face au décès foudroyant de sa maman et subir les violences sexuelles de son grand-père dès son plus jeune âge. Le tribunal retient notamment les conséquences psychologiques pour la fillette et le mépris profond du prévenu envers elle. Il est considéré comme dangereux, impulsif, pervers et narcissique. Le tribunal fait droit aux réclamations civiles (1.500 euros provisionnels). Christel avait expliqué s'être abstenue de prévenir les autorités car elle était sous l'emprise de Mohammed. Sa défense avait sollicité la clémence plaidant des circonstances atténuantes. Le tribunal estime qu'en s'abstenant d'agir, Christel a mis la vie de la fillette en péril. Il lui accorde toutefois le sursis. (Belga)

Nos partenaires