Ibrahim Boubacar Keïta a prêté serment comme nouveau président du Mali

04/09/13 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

(Belga) Ibrahim Boubacar Keïta, ex-Premier ministre élu le 11 août, a prêté serment mercredi à Bamako comme président du Mali pour cinq ans devant la Cour suprême. "Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution et la loi, de remplir mes fonctions dans l'intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l'unité nationale, l'indépendance de la patrie et l'intégrité du territoire national", a-t-il déclaré M. Keïta, 68 ans, au cours d'une cérémonie solennelle.

"Je m'engage solennellement et sur l'honneur à mettre tout en oeuvre pour la réalisation de l'unité africaine", a-t-il ajouté, main droite levée. Il s'exprimait en présence de Dioncounda Traoré, qui a dirigé le pays pendant une période de transition de 17 mois marquée par de nombreux soubresauts politico-militaires et de plus de 1.000 personnes, incluant des responsables politiques et militaires maliens, des diplomates accrédités au Mali. Dans la salle, étaient présents son adversaire battu au second tour de la présidentielle, l'ex-ministre Soumaïla Cissé ainsi que l'ex-président Moussa Traoré, renversé en mars 1991 par un coup d'Etat militaire après 23 ans à la tête du Mali et qui a eu droit à des applaudissements nourris. Etaient aussi présents Cheick Modibo Diarra, poussé à la démission du poste de Premier ministre de transition en décembre 2012 sous la pression de militaires qui ont renversé par un coup d'Etat en mars 2012 le président Amadou Toumani Touré. Avant la prestation de serment, une cérémonie de passation des pouvoirs s'est déroulée mercredi en début de matinée au siège de la présidence malienne, à Koulouba (près de Bamako). Dioncounda Traoré y a officiellement cédé le pouvoir à Ibrahim Boubacar Keïta, qui a eu droit aux honneurs militaires. (Belga)

Nos partenaires