Huytebroeck: "Pas plus de 25.000 places de parking de bureaux supprimées en 15 ans"

26/11/12 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de places de parking de bureaux supprimées dans la capitale au cours des 15 prochaines années ne dépassera guère les 25.000, a soutenu lundi la ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck. Un première estimation véhiculée dans le secteur des associations de défense des automobilistes avait fait état de la suppression de quelque 55.000 places conséquente à la prochaine mise en oeuvre du Code bruxellois de l'air et de l'énergie (Cobrace), actuellement en troisième lecture au gouvernement Picqué.

Huytebroeck: "Pas plus de 25.000 places de parking de bureaux supprimées en 15 ans"

Pour le contester, la ministre avait choisi le siège d'Electrabel GDF Suez, dont 70% des employés se rendent au travail en transport en commun, pour détailler le projet de la Région. Selon la ministre, la diminution des places de parking se situera plus exactement entre 20.000 et 25.000. Mais 10.000 à 15.000 de ces places devraient être ouvertes au public, ce qui devrait entraîner une baisse de la congestion automobile de 10%. La constatation du nombre de places excédentaires se fera lors du renouvellement ou de la prolongation des permis d'environnement sur une période s'étalant sur 15 ans. Evelyne Huytebroeck soutient que la paralysie du trafic automobile a d'importantes conséquences au niveau économique. "Le trop-plein de voitures représente une menace pour notre économie". D'après une étude réalisée début 2012 par Agoria, la fédération de l'industrie technologique, 70% des entreprises bruxelloises se disent prêtes à quitter la région à cause de cette congestion, a-t-elle souligné. Sur les 750.000 places de stationnement dénombrées dans la capitale par Bruxelles Mobilité en 2011, 24%, soit 181.400, sont des emplacements de bureaux. 38%, soit 280.893, sont situées en voirie. (PVO)

Nos partenaires