Huytebroeck:"Bruxelles fait déjà plus que sa part de l'effort pour les SDF"

28/01/14 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

(Belga) La Région bruxelloise, plus précisément la Commission Communautaire Commune (CCC), fait déjà plus que sa part de l'effort pour soutenir le dispositif hivernal d'accueil des sans-abri, en héritant du renvoi d'une série de personnes exclues que ce soit via le rejet accru des demandes d'asile, ou via le sous-financement des dispositifs d'aide sociale au détriment des CPAS, a affirmé mardi la ministre bruxelloise Evelyne Huytebroeck, en charge de l'Aide aux personnes.

Huytebroeck:"Bruxelles fait déjà plus que sa part de l'effort pour les SDF"

Selon la ministre, le gouvernement bruxellois, sous sa casquette de collège de la CCC, se prononcera jeudi sur une extension de 500.000 euros du montant consacré au dispositif hivernal, portant celui-ci à 1,9 million d'euros, si l'on tient compte du dispositif de jour. "Je veux être très claire: on remet toujours les responsabilités de Bruxelles en cause, mais l'institution bi-communautaire bruxelloise a toujours pris ses responsabilités alors que nous sommes confrontés à un accroissement des demandes dues notamment à l'exclusion d'un nombre toujours plus élevé de personnes dans le cadre des demandes d'asile, du sous-financement des CPAS des dispositifs fédéraux qui mènent à toujours plus d'exclusion sociale ou encore du renvoi dans la rue des SDF du cloître du Gesu", a commenté la ministre, chef de file des écologistes au gouvernement bruxellois. Comme l'a rappelé avant elle la ministre Brigitte Grouwels, Evelyne Huytebroeck a souligné que depuis 2004, Bruxelles a plus que décuplé les budgets et le nombre de places disponibles pour l'accueil hivernal. "Mais si on continue à exclure ailleurs, on va vers un puits sans fond. Nous voulons bien assumer nos responsabilités, mais si chacun prend part à l'effort. Sinon nous devrons une nouvelle fois multiplier les moyens par dix, d'ici quelques années", ce qui est intenable, a-t-elle dit en substance. Selon Evelyne Huytebroeck, Bruxelles finance actuellement près de 700 places d'accueil dans le cadre du dispositif hivernal ; le fédéral 300. Les 50 places supplémentaires annoncées par Maggie De Block lui permettent de financer le même nombre de places que l'an dernier (350), ni plus ni moins. (Belga)

Nos partenaires