Huit conducteurs belges sur dix incapables de porter secours en cas d'accident

20/03/13 à 07:31 - Mise à jour à 07:31

Source: Le Vif

(Belga) Huit conducteurs belges sur dix sont incapables de porter secours en cas d'accident, 87% d'entre eux se disent incapables de pratiquer un massage cardiaque et 37% ne connaissent pas le 112, le numéro d'urgence international. Voilà quelques-uns des résultats d'une enquête menée par Touring en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique, et à l'initiative de la Fédération internationale de l'Automobile.

Près de 50% des conducteurs de notre pays n'ont jamais suivi de cours de secourisme. Si, en théorie, 25,7% des Belges disent savoir comment pratiquer un massage cardiaque, en pratique, les chiffres sont plus mauvais avec seulement 13% qui en sont capables. A la question de savoir comment intervenir en cas d'hémorragie sévère, seuls 12,9% des Belges répondent correctement et un peu plus de 20% des conducteurs de notre pays savent comment placer une victime en position latérale de sécurité. "Ces mauvais résultats sont alarmants quand on sait que la moitié des victimes d'un accident de la route meurent dans les premières minutes qui suivent. Connaître les gestes qui sauvent est donc vital pour maintenir les gens en vie avant l'arrivée des secours", plaide Touring. Pour l'organisation de mobilité, les pauvres résultats de la Belgique dans cette enquête menée dans 14 pays européens sont un argument pour évaluer dans quelle mesure un cours de secourisme ne peut pas être incorporé à la formation pour l'obtention du permis de conduire. La Croix-Rouge, qui forme chaque année 35.000 personnes aux gestes qui sauvent, doit aussi obtenir les moyens de prodiguer une telle formation à autant de candidats et ce à un prix modéré, estime Touring qui demande également aux autorités d'accentuer les campagnes d'information et de sensibilisation non seulement sur les formations mais aussi sur les numéros d'urgence. (JUG)

Nos partenaires