Huit ans fermes pour le banquier de Dodo la Saumure qui, lui, bénéficie de la prescription

18/03/13 à 20:33 - Mise à jour à 20:33

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné, lundi, Daniel Leroy à une peine de huit ans de prison ferme. Le "banquier" de Dominique Alderweireld, le proxénète plus connu sous le nom de Dodo la Saumure, était poursuivi pour faux en écriture, recel, abus de confiance ou encore escroquerie et blanchiment d'argent. Dodo, soupçonné d'avoir participé aux montages financiers de Leroy, bénéficie de la prescription des faits.

Huit ans fermes pour le banquier de Dodo la Saumure qui, lui, bénéficie de la prescription

Daniel Leroy avait avoué le détournement de fonds placés par des épargnants qui lui avaient fait confiance alors qu'il donnait l'apparence d'être banquier pour une société dont il n'était que prestataire indépendant. L'argent détourné avait permis l'achat, via des sociétés, d'une maison à Dottignies (Mouscron) mais aussi de terrains en Pologne, terre natale de l'épouse de Leroy, également poursuivie et condamnée à 4 ans de prison avec sursis simple pour une durée de 5 ans. Dodo, qui avait rappelé au tribunal que tout le monde savait que les charcuteries polonaises n'étaient pas sa spécialité, avait avoué avoir mis en relation des connaissances françaises soucieuses de monter une affaire en Belgique avec son banquier mais que sa participation s'arrêtait là. Les faits s'étant produits en 2001 et 2002, le tribunal a estimé qu'ils étaient prescrits. Par contre, certains faits n'ont pas été prescrits pour Daniel Leroy et son épouse car ils ont continué après remise en liberté sous conditions, en août 2002, jusqu'à l'arrestation du premier en janvier 2004. Selon le tribunal, il a fait preuve d'une certaine audace en persévérant dans la délinquance. Le couple est condamné à rembourser certains épargnants préjudiciés, pour près de 300.000 euros. (MUA)

Nos partenaires